Les plus grands mythes du jeûne intermittent

Je trouve ce sujet particulièrement intéressant car dans le jeûne intermittent, il y a beaucoup de mythes. Des mythes qui font peur et qui empêchent de passer à l’action. Alors que c’est un outil tellement pratique pour notre santé.

Je vais aborder 4 grands mythes sur le jeûne et le jeûne intermittent.

Le premier et pas des moindres, est le fait de moins manger de repas dans la journée. Cela nous rend faible et sans force. Qu’il est difficile voire impossible d’assurer une journée quotidienne. C’est bien un mythe et je vais vous prouver le contraire.

Petit garçon mangeant une pastèque, pour vous donner de la joie avant de lire tout l’article- photo de Miranda Laskowska

Un deuxième mythe, ne pas avoir assez d’énergie pour la journée si je saute un repas ou si je ne mange pas régulièrement.

Un troisième mythe, on ne peut pas maigrir puisqu’on peut manger tout ce qu’on veut. Et bien si pourtant, j’en suis la preuve puisque j’ai perdu déjà 10.6 kg en 3 mois et que je mange ce que j’ai envie, ce que j’entends par envie c’est que je me fait plaisirs , j’écoute mes envie de nouriture, je ne dis pas je vais au fast Food tout les jours. Je ne suis pas un fan du fast Food. 

Et le dernier, on ne peut pas faire de jeûne sans eau , c’est dangereux et bien si on peut même tenir beaucoup plus de trois jours malgré ce que l’on peut croire.

Il ne faut pas sauter de repas !

Le principe du jeûne commence généralement par ne plus prendre son petit déjeuner ou parfois de ne pas prendre son dîner.

Mais le petit déjeuner reste le repas le plus facile à supprimer dans un premier temps car, c’est le moins social des deux. On vous invite rarement pour un petit déjeuner, par contre refuser une invitation parce que vous jeûner de 13 heures à 8 heures le lendemain , c’est un peu dommage et puis commencer la journée en mangeant beaucoup le matin la digestion est compliquée.

Qui n’a pas connu ça un dimanche matin par exemple après avoir déjeuné copieusement, puis ensuite allez devant la télé ou retourner au lit pour digérer 😉

En ce moment la mode est plutôt à prendre jusqu’à 6 repas par jour. Alors en prendre que 2 dans la journée forcément je comprends c’est difficile de l’accepter . Mais c’est tout à fait possible et c’est bon pour la santé. Mais pourtant tout est une question de quantité à chaque repas. on peut manger la même quantité en 6 repas ou en deux repas.

Pourquoi moins de repas nous rend plus fort

A chaque digestion, cela demande de l’énergie. Alors quand on prend 6 repas dans la journée , on sollicite 6 fois par jour tout son système digestif donc 6 montées d’insuline par jour, 6 digestions dont la durée varie suivant ce que l’on mange car notre système digestif doit adapter son PH (acidité) suivant certains aliments comme la viande ou les légumes. La digestion ne prend donc pas le même temps. Notre système digestif passe sa journée à digérer ce que l’on mange, il fonctionne en permanence. et pendant tout ce temps c’est de l’énergie qu’on utilise pour la digestion plutôt que pour autre chose.

Tableau de temps de digestion des aliments-Photo de Gabriel

Donc si vous prenez moins de repas vous devez faire travailler votre corps moins souvent et cela vous fait consommer moins d’énergie. C’est une des nombreuses raisons qui font que pendant un jeûne on a la pêche, la patate ! on est remonté à bloc ! C’est pratique pour débuter une journée, cela permet de faire beaucoup plus d’actions et d’être plus tranquille le reste de la journée.

Pourquoi le fait de ne pas manger le matin nous rend plus dynamique

Le matin si vous ne mangez pas , vous n’aurez pas utilisé l’énergie habituelle de la digestion et donc cette énergie pourra vous servir pour faire du sport ou autre chose. Par exemple, là tout de suite, je suis en train d’écrire cet article, je n’ai toujours pas manger de la journée. Mon corps va se servir dans mes réserves pour alimenter mon organisme. je n’ai pas encore fait d’effort digestif. J’ai la PATATE ! lol.

C’est parce que mon corps va chercher dans mes réserves une alimentation déjà transformée, il n’a pas d’effort à faire pour la transformer avec la digestion. Pour l’adapter à mon corps pour que celui-ci puisse l’assimiler. C’est aussi parce que le corps produit plus de dopamine,neurone dopamine, mélatonine,  testostérone, adrénaline et noradrénaline, de sérotonine et d’enzymes en période de jeûne et jeûne sec intermittent. Logique comme on n’a pas mangé, notre corps nous donne les moyens d’aller chercher notre nourriture donc il nous booste pour cela. On tient cela de nos ancêtres qui devaient chasser, être disponibles et attentifs pour attraper leur nourriture.

Cela fait qu’une centaine d’années que nous mangeons 3 repas par jour. Et cela fait que quelques dizaines de milliers d’années que l’homme fait de l’élevage ce lui permet de moins chasser. Par contre les dizaines de millions d’années avant l’homme devait être très rapide et efficace, attentif, alerte, s’il voulait manger. Nous avons encore ces réflexes en nous. Notre corps fonctionne encore comme ça. C’est pour ça qu’il fait des réserves dès que nous mangeons beaucoup pour les éventuelles périodes de disette. C’est pour cela qu’on prend du poids. Lol

Plus de créativités le matin- photo de Shrimpee

Donc

Donc le fait de sauter un repas ne pose pas de problème puisque nous avons des réserves ou comme aime le dire Thierry Casasnovas. “Nous avons notre frigo interne pour nourrir notre corps”.

Comme je le disais plus haut, est ce que nos ancêtres, les hommes préhistoriques faisaient 3 repas par jour?

Non. Ils mangeaient quand la nature le leur permettait ou quand ils trouvaient de la nourriture. Ils arrivaient très bien à vivre, la preuve nous sommes là. 😉

Alors pourquoi trois repas par jour me direz vous.

Et bien cette façon de manger est apparu au début du 20ème siècle avec les ouvriers miniers et agricoles qui se dépensaient beaucoup toute la journée. L’apport énergétique régulier leur permettait de faire leur journée de travail sans difficulté.

Mais aujourd’hui notre travail ne ressemble plus du tout à ça. Personnellement je passe beaucoup de temps devant un ordinateur, cela ne me demande pas une très grand dépense d’énergie supplémentaire.

Le corps supporte très bien le fait de manger deux repas dans la journée, il nous en remercie même en nous donnant un supplément d’énergie quotidien.

Je ne vais pas avoir assez d’énergie pour la journée !

J’aimerai poser une question, comment cela se fait-il que plus on mange et moins on a de force. Ca ne marche pas comme popeye, dès qu’il a besoin de force et bien il mange une boite d’épinard et PAF ! Il a un regain d’énergie presque illimité. Nous, c’est plutôt le contraire.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Les habitudes qui ont changé votre vie: Les résultats
Popeye- Photo de jean Pierre Gallot

Alors je vois venir la question; “ oui mais quand je n’ai pas mangé depuis un certain temps j’ai une crampe d’estomac alors ton truc sur le jeûne pour moi ça ne marche pas!”

Et je vous répondrais: oui c’est normal votre corps a besoin de son carburant. Vous avez deux choix possibles.Vous avez deux solutions.

La première solution et c’est celle qu’on choisit souvent. Vous avez épuisé le sucre que vous avez dans le sang et votre corps vous réclame des glucides. Vous mangez quelque chose pour apporter à nouveau du “carburant” à votre corps. La deuxième raison c’est que votre corps vous réclame sa quantité de glucide habituel mais vous décidez de ne pas manger ou vous ne pouvez pas pour le moment.

Et là, l’estomac fait son concerto. Pour un peu qu’il y est du monde autour de vous, ça peut devenir très gênant Lol. Le problème de votre corps c’est qu’il est habitué à recevoir de la nourriture quand vous n’avez plus de sucre dans le sang. Il a l’habitude que vous mangiez, dès que votre taux glycémique est bas. Votre corps ne sait plus aller se servir dans votre frigo. Vous vous dites pourquoi il me parle de frigo là???

Attendez, vous allez comprendre dans le prochain chapitre. 😉

Pourquoi j’ai faim au bout de quelques heures?

Pour vous expliquer ce qui se passe, je vais reprendre l’exemple de Thierry Casasnovas en le détaillant un peu plus.

Je retrace ce qui se passe lors d’une prise de nourriture jusqu’à la prochaine envie de manger.

Ton corps reçoit de la nourriture, des glucides pour faire simple. La machine digestive se met en action et envoie le glycogène dans ton sang. Il sature le sang et met le trop plein de sucre que ton insuline transforme en graisse dans tes réserves. Les réserves c’est ce que j’appelle le “frigo interne” comme vu au dessus ou ton pourcentage de graisse dans le corps si tu préfères. 🙂

Puis le temps passe, la digestion se termine. Le corps utilise le glycogène dans ton sang pour faire fonctionner tout ton métabolisme.. Pour information c’est notre cerveau le plus gros consommateur. Ton taux glycémique diminue.

Et la Paf, c’est à ce moment là que cela arrive ! Au bout d’un moment il n’y a plus assez de glucides dans ton sang et c’est là que ton corps t’envoie son message. Il a besoin de carburant en continu (glycogène) besoin en sucre et en glucide. Je reprends comme vue au dessus. Deux choix s’opèrent. Soit vous mangez et le processus recommence à nouveau, des glucides vont dans le sang et le trop plein dans les réservés.

Soit vous faites un petit effort intéressant pour la perte de poids. Si vous ne mangez pas votre corps est obligé d’aller ouvrir son” frigo interne” pour continuer à nourrir le corps. Il est obligé d’aller puiser dans les graisses. Et là c’est le foie qui transforme les graisses en glycogène.

Alors pourquoi on a tendance à faire le premier choix

Voila à quoi ressemble nos “frigos internes” 😉 – photo Inconnue

C’est tout simple plus on fait le premier choix et plus le corps a du mal à trouver où se trouve le ”frigo interne”. Si vous préférez, plus vous mangez souvent et plus vous choisissez de remanger car le corps et vous-même avez l’habitude de faire ce choix. Et puis le corps ne connaît plus du tout le chemin pour aller piocher dans le frigo.

L’autre choix de ne pas manger pour forcer votre corps à aller chercher dans vos réserves. est donc très difficile les premières fois car il y a ce fameux problème de chemin “trouver le frigo interne” Je pense que maintenant vous savez de quoi je parle. 😉

Plus on le fait, plus c’est facile.Plus on ne mange pas quand on a faim et plus le corps ira chercher dans nos réservent pour continuer d’alimenter notre métabolisme facilement. C’est un choix plus logique que nos ancêtres faisaient plus régulièrement.

Donc une fois que le corps a trouvé le chemin, il transforme la graisse en glycogène, c’est la cétogénèse. Votre corps tape dans votre “frigo interne” allègrement et régulièrement particulièrement en mode de jeûne intermittent. Et encore plus en jeûne sec intermittent ( je vous dirais pourquoi plus bas). Ce qui fait qu’on peut remplir à nouveau ce frigo interne puisqu’on le vide aussi régulièrement. Ce qui m’envoie à vous parler d’un autre mythe: celui de pouvoir manger tout ce qu’on aime manger. 

Je ne peux pas perdre de poids si je mange ce que j’ai envie !

Faux ! Comme je le disais dans l’intro de cet article j’ai perdu 10.6 kg en 3 mois en mangeant ce que j’avais envie. Et croyez moi je suis un adepte des crêpes parties et des raclettes.

Je vais vous expliquer pourquoi. C’est très simple et je vais prendre un exemple tout simple. L’apport calorique de la journée pour que le corps fonctionne correctement est de 2000 calories approximatif car cela varie suivant la masse corporelle. Il faut compter 25 calories pour nourrir 1 kilogramme du corps. Si vous faites 80 kg, il vous faudra 2000 calories par jour pour le bon fonctionnement de votre corps.

Imaginons qu’à chaque repas vous mangez pour 666 calories donc en 3 repas par jour vous arrivez à vos 2000 calories.

Maintenant si vous mangez deux repas cela fait un apport journalier de 666 X 2 donc 1330 calories dans la journée et le reste sera puisé dans vos réserves internes. Vous perdez donc du poids. Et même si vous mangez un peu plus pendant les deux repas. Il faudra avaler l’équivalent de 1000 calories pour arriver à un besoin quotidien, soit pratiquement faire un double repas. Ce qui ne peut pas arriver, car votre estomac vous stoppera avant. Il n’est pas super extensible lol, même s’il peut contenir jusqu’à 4 litres au max.

Donc même si vous faites deux supers repas à 800 voir 850 calories. Le corps ira encore chercher les 350 calories qu’il n’aura pas eu dans la journée dans vos réserves ce qui vous fera perdre du poids.

Cela veut dire que vous pouvez manger ce que vous avez envie les deux repas restant. Vous perdrez quand même du poids. Dès lors que vous mangez comme d’habitude.

Je l’explique ici dans ces 3 vidéos (elles durent 1 minute chacune): 1  2  3

J’ai besoin de boire au moins deux litres d’eau par jour !

Et bien non, on n’est pas obligé. Notre corps a les ressources pour ne pas boire dans la journée et même plus.

On peut aussi faire un jeûne sec. Un jeune sec c’est un jeûne pendant lequel on ne boit pas d’eau pendant toute la période du jeûne. Ca peut faire peur, même très peur. Mais c’est pourtant l’un des jeûne les plus efficace pour perdre du poids et devinez quoi? Et bien on peut le faire car c’est notre corps qui nous fournit l’eau dont on a besoin.

Je vous explique comment cela fonctionne en restant simple. La graisse de notre corps quand elle est transformée par le foie encorps cétoniques ce qui dégage de l’eau. Pour 100 grammes de graisse cela fait 12.15 grammes d’eau. Allez je me lance , je fais un peu de chimie. Nos graisses sont composées d’hydrogène avec l’arrivée de l’oxygène dans le sang cela fait la molécule H2O qui est la molécule de l’eau.

Donc si votre corps a besoin d’eau il va utiliser la graisse de vos réserves pour vous réalimenter en eau. Donc en période de jeûne sec le corps va chercher les graisses pour s’alimenter en liquide et pour s’alimenter en glucose.  Deux fois plus de raisons à votre corps d’aller brûler les graisses de votre corps. c’est aussi pour cela qu’en période de jeûne sec comme on a du glucose en abondance dans le corps généralement on n’a moins froid l’hivers. Encore un moyen original de se réchauffer. C’est peu etre pour ca que les Russes sont plus avancés que nous en matière de jeûne sec. (Voir Dr Nikolaïev)

Le jeûne sec-photo inconnue

Petit récapitulatif de quatre mythes sur le jeûne

C’est bon pour notre santé de ne pas faire tous les repas.

Nous avons un regain d’énergie si on ne mange pas tout le temps. C’est bien d’être capable de dire non à l’habitude de manger, ça permet de puiser dans les réserves de graisse de notre corps.

Quand on fait du jeûne intermittent on peut manger ce que l’on veut. On n’est pas obligé de se priver, c’est même mieux de manger comme d’habitude.

Malgré ce que l’on peut croire, on peut rester plus longtemps qu’on ne le pense sans boire. Notre corps va puiser ses besoins en eau dans nos réserves graisseuses.

Un article que j’ai écris: Les bienfait du jeûne

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  3 évènements qui ont Changé ma vie !

Je vous invite à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous pensez de tout ça.

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Les plus grands mythes de votre domaine” organisé par Elodie et François du blog la Céto Sympa. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur Partager l’article !

19 commentaires sur “Les plus grands mythes du jeûne intermittent”

  1. Gabriel
    Merci pour cet article, qui explique parfaitement ce que peuvent être nos croyances
    je vais essayer… si j’en ai le courage et surtout la volonté

    1. Bonjour Franck, Merci pour ton retour. S’il y a déjà l’intention c’est bien 😉

  2. C’est pas loin de ma façon de faire puisque je ne mange pas le matin. Mais c’est parce que je n’en ai pas envie. Je suis au café, moi,le matin. J’ai lu qu’au réveil le métabolisme était encore en sommeil et qu’il avait un temps d’adaptation nécessaire avant de se remettre en route. Lui filer un petit-déjeuner trop tôt le fatigue. Qu’en penses-tu? Merci pour ta réponse.

    1. Bonjour Alice,
      Bravo ! Tu fais du 16/8h sans le savoir. 
      Le matin ton métabolisme est en pleine forme, le repas de la veille a été assimilé. Ton corps est reposé et tu as commencé une petite période de jeûne, puisque ton corps commence à utiliser les réserves du foie au bout de 6 heures.
      De plus le moment où la tension artérielle est la plus forte, c’est le matin (entre 5 et 7 heures).
      Oui, je partage ton avis, un petit déjeuner bien costaud et hop! Tu peux retourner te coucher pour digérer. Lol
      Du coup j’ai une question pour toi. Comme tu ne déjeunes pas le matin. Est-ce que cela te permets de manger ce que tu veux en journée, sans être obligée de faire attention plus que ça ?

      1. Ah merci ! Je ne suis pas dans le top 10 des mauvaises habitudes, alors ! j’ai faim vers 11h30 / midi, mais ça ne m’affole pas. j’embarque souvent un mélange d’oléagineux (noisettes amandes noix… tu vois) pour rester en forme et je mange léger dès que je peux faire ma pause déjeuner car ça ferait to much un gros repas. Trop d’un coup avec rien dans l’estomac. C’est le soir que je me rattrape, je mange bien et je passe une bonne nuit quand je suis calée. Et… c’est vrai que je mange ce dont j’ai envie sans faire attention. Je ne prends pas du tout de poids ! C’est un super régime pour moi. Encore un truc : je fais super gaffe au pain et tout ce qui est à base de blé ça m’allourdie et me ballonne. Une période d’environ deux ans j’avais des douleurs de ventre. J’ai fait une cure d’un an sans gluten et mes maux de ventre ont disparu. Maintenant je mange des crèpes et tout mais avec modération. Pas 3 fois pas jour en tous cas 🙂

        1. Merci pour ta réponse et désolé de répondre si tard, je n’avais pas vu ton second commentaire.
          C’est parfait ta façon de manger, tes habitudes avec l’alimentation c’est nickel. Même ton reflexe avec le pain est parfait, car c’est vrai que cet apport de glucides si abondamment provoque des lourdeurs et demande beaucoup d’énergie pour la digestion, tu as eu le bon réflexe. En plus tu es en capacité d’écouter ce que ton corps a besoin de manger. Et tu sais te faire plaisir sans culpabiliser.
          Je n’ai qu’une chose à te dire BRAVO !

  3. Bravo Gabriel pour cet article! En effet il y a quelques mythes que je partageais également plus ou moins.
    En revanche, je suis dubitatif sur le chapitre de l’eau et notamment sur les carences en eau dans ton organisme si l’on ne cadre pas suffisamment ce type de jeunes plus rigoureux. Combien de jeune sec est-il recommandé de faire dans une année par exemple? Car j’imagine que ce n’est pas quelque chose à faire tous les 2 jours.

    1. Bonjour Jung,
      Merci pour cette question très pertinente.
      Il n’y pas de quantité indiquée c’est toi qui agit selon ton ressenti et ton besoin. Certaine personne font du sec intermittent sec 365 jours par an.
      Il ne peut y avoir de carence en eau, puisque nos graisses en contiennent, l’équivalent de notre masse graisseuse. C’est juste qu’en faisant ça on oblige notre corps à aller chercher l’eau des graisses.
      Un autre exemple imagine, tu pèses 50kg, je ne dis pas que c’est ton poids c’est juste un exemple simple pour les calculs. Imagines que ta masse graisseuse soit de 20%, tu as donc 10 kg de graisse au total dans ton corps. Ton corps a donc 10 litres d’eau potentielle qui sont à la portée de ton corps. Mais pour utiliser cette eau, il va devoir aller piocher dans tes graisses, et donc tu vas perdre beaucoup de poids.
      Je suis au jeûne sec intermittent depuis 7 jours (23/1h), j’ai perdu 3 kg. Bon c’est impressionnant, mais cela te permet de pouvoir faire varier ta perte de poids à ta guise tout en mangeant ce que tu veux.

  4. Salut Gabriel.
    Je te suis sur Insta et je viens de découvrir ton blog.
    Je fais du JI mais je n’ai jamais fais de Jeûne sec.
    Ton article me parle car j’ai de la cellulite aux cuisses et du poids à finir de perdre, j’ai l’impression que je vais enfin pouvoir “fondre” des cuisses.
    Super ton article et merci d’avoir éclairé mes “lanternes”

    1. Salut Catherine,
      Je suis content pour toi.
      Fait quand meme attention le jeûne sec intermittent c’est puissant, il te faudra un peu d’addaptation au debut. Donc si c’est difficile au début, ne force pas trop et laisse toi du temps.

      1. Coucou Gabriel,
        J’ai démarré aujourd’hui mais vers 11h j’ai commencé à avoir mal à la tête. Je viens de boire un peu d’eau et demain je verrai si ça persiste.
        Belle journée

        1. Bonjour Catherine, tkt pas c’est normal. Reprend ta prise d’eau habituelle le reste de la journée.
          Et reprends demain tranquillement. Laisses le temps à ton corps de s’habituer. Il faut plusieurs jour voir plusieurs semaines. Ecoutes ton corps.

    1. Merci pour cette information.
      Bonne journée

  5. Bonjour Gabriel,

    Merci d’avoir participé à notre carnaval d’article.
    Nous pratiquons régulièrement le jeûne intermittent de 16 à 24h la plupart du temps et c’est encore plus facile quand on a une alimentation cétogène. Notre corps étant déjà en cétose nutritionnelle, il sait parfaitement comment aller chercher dans notre “frigo interne” pour reprendre ton analogie 🙂

    Un petit détail nous chiffonne, cependant. Lors de la cétogenèse, ce sont des corps cétonique ou cétones qui sont produits pour alimenter notre cerveau et nos organes pour nous donner de l’énergie. Effectivement, le gras de nos réserves peut être transformé en glucose par la néoglucogenèse puis en glycogène mais ce n’est pas le même principe, ni les mêmes besoins.

    C’est ce que nous expliquons sur la cétose dans cet article : https://lacetosympa.com/la-ceto-pour-debutants/

    1. Bonjour Elodie,
      Oui je sais que vous êtes des adeptes François et toi. Je suis content de notre collaboration.
      N’hésites pas à développer. Entre les différents principes, la néoglucogenèse et le glycogène.
      Bisous à vous deux 😉

  6. bonjour Gabriel, depuis que je pratique le jeûne intermittent le 16/8 je me sens beaucoup mieux et je ne prends plus la tête à mes enfants pour qu’ils déjeunent le matin. J’ai bien compris ce qu’étaient la Cétogénèse et je vais tâcher d’éduquer mon corps à aller chercher ce foutu” frigo interne!” Mon stock est si Délicieux! Je ne mange que délicieux! A partir de quel âge les enfants peuvent faire le jeûne?

  7. Merci pour ton article.

    Je suis tombé il y a quelques jours sur cet article https://www.liberation.fr/checknews/2019/06/09/l-idee-selon-laquelle-le-petit-dejeuner-est-le-repas-le-plus-important-vient-elle-d-un-lobby_1731563
    qui va tout à fait dans ton sens.

    Le 3 repas par jour présenté comme le Graal de la diététique est une invention moderne et intéressée (c’est curieux comme les 3 repas tombe bien avec les rythme de travail en usine 😅😂)
    Que les complotistes se calment et que les anti-complotistes s’asseyent, il s’agit là d’une belle expression du pragmatisme d’après-guerre.

    L’eau a coulé sous les ponts, il est peut-être temps de reprendre ces croyances à la base !

    1. Bonjour Loïc;
      Je te rassure, il y a une prise de conscience, c’est vrai qu’elle est petite mais elle prendra de l’envergure exponentiellement avec le temps.
      C’est après la prise de conscience et la mise en pratique que les gens comprennent 🙂
      Particulièrement après avoir essayé le jeûne intermittent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.