Comment augmenter son métabolisme avec le jeûne sec intermittent

Comment augmenter son métabolisme avec le jeûne sec intermittent

Avantages augmenter son métabolisme en jeûne sec intermittent

Jusqu’à présent l’hiver j’avais froid, beaucoup de mal à me réchauffer jusqu’aux premières chaleurs. Cet état perpétuel de froid me donnait juste envie de partir dans le Sud, à la recherche de chaleur.

Mais apres av

Chose étonnante, le premier automne après 6 mois de jeûne sec intermittent 16/8 ou en 23/1. Je sentais que mon corps était plus résistant, moins sensible au froid. Mon métabolisme fonctionnait autrement.

Le jeûne a renforcé mon métabolisme, il m’a aidé à mieux supporter le froid. J’ai aussi constaté que j’avais plus d’énergie.

Qu’est ce que c’est que le jeûne sec?

Une experience personnel

Avant quand j’avais froid, j’avais toujours les mains glacées. Je suis sûr que certains d’entre vous se reconnaissent dans cette situation, lol.

Avec le jeûne le corps fabrique de la chaleur; Si vous portez 2 pulls, le corps se dit que c’est bon, il fabrique peu de chaleur juste ce qu’il faut.

J’ai tenté plusieurs expériences pour comprendre le mécanisme, j’ai retiré 1 couche puis 2 couches. J’ai même été jusqu’à aller dehors en tea shirt alors qu’il faisait 0 degrés pendant quelques minutes, ce qui a obligé mon corps à compenser. Il a dû ainsi fabriquer de la chaleur.

Quand je suis rentré dans la maison, j’étais super bien, mon métabolisme fonctionnait à fond. Je n’avais plus du tous les mains froides, c’était même le contraire.

voici un autre blogueur qui vous le fait en live, regarder à la minute 4’20” de la vidéo en cliquant ici

Effet de chaleur avec le jeûne sec

De la même manière pour fabriquer de l’eau, le corps a besoin de brûler des graisses. 

Bien souvent en période de jeûne on a chaud. C’est l’effet du corps qui pour gérer son besoin en eau va aller consommer les graisses. D’où la sensation de chaleur dû au supplément dans le corps de molécules de graisses. Les graisses supplémentaires libérés dans le corps et transformé en glucose ou corps cétonique.

Donc le métabolisme qui se trouve stimulé par le froid, fonctionne d’autant mieux ensuite, on l’habitue à fonctionner à plein régime ce qui le fait utiliser plus de calories et surtout ne plus avoir les extrémités froides.

Effets positifs sur le métabolisme

Effets garantis sur le sommeil, une digestion facilitée, sans compter que le jeûne sécrète de la dopamine qui génère une joie de vivre, ce n’est pas top tout ça ! 🙂

Le métabolisme est ainsi renforcé et amélioré tant au niveau psychologique que sur le plan santé.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Merci merci et encore Merci

Autres effets kiss cool sur l’assimilation des vitamines, des oligoéléments, des micronutriments, vous êtes mieux alimenté. Votre santé se retrouve améliorée.

Comment augmenter son métabolisme?

Le jeûne et le système digestif

Le fait de jeûner permet à votre estomac de se reposer, tout comme à votre système digestif. Votre corps absorbe beaucoup mieux ce qu’il lui est utile.

Voici un blogueur que j’aime beaucoup et qui dans cette vidéo nous parle du système digestif. (si vous avez un peu de temps parce que la vidéo dure plus de 15 minutes)

Prenons l’exemple de la pomme, notre organisme absorbe en moyenne 20-40-60 et 80% de la pomme.

Une personne pour qui l’on dirait qu’elle a de la chance de manger ce qu’elle veut sans prise de poids montre juste que son corps ne retient que peu de substances (en vitamines, en nutriments etc…

 Vous savez ce sont les personnes qui restent tout le temps mince. Même quand elles mangent de la mal bouffe en grosse quantité. Cela dénote parfois que cette personne a un système digestif fatigué. Elles vont assimiler peut d’aliments (un pourcentage faible). Alors oui elles ne prennent pas de poids mais elle prend aussi peu de micronutriment d’où une santé mitigé.

En opposition une personne qui repose son système digestif, quand elle va manger. Elle va assimiler beaucoup plus de micronutriments (l’organisme absorbera un pourcentage plus élevé puisque l’estomac se reposera régulièrement, pendant les périodes de jeûne)

De mon côté, pour augmenter l’assimilation des aliments et donc de mon métabolisme. Je privilégie les repas le soir, car cela active le système sympathique. 

Le système sympathique et parasympathique.

Le système parasympathique représente le moment, où  le corps utilise son énergie pour l’extérieur. En journée, vous êtes dans l’action occupé à travailler, à effectuer des taches diverses et variées, à ce moment-là l’énergie est distribuée vers l’extérieur puisque c’est là que se situe le besoin..

Le système sympathique, représente quant à lui l’énergie utilisée pour l’intérieur, la nuit y est favorable. Le corps étant au repos il peut distribuer l’énergie dans le corps pour le réparer. Vous comprenez donc l’intérêt de privilégier les repas du soir. Les aliments ingérés vont être distribués et répartis tout au long de la nuit.

Vous venez de manger une assiette de frites et que vous décidiez d’aller faire un footing juste après. Cet effort va vous sembler difficile. Et pour cause, l’indice glycémique des frites étant élevé, vous allez être rapidement en pleine digestion. Y associer un effort physique va être rude . Vous allez vous dire “mes frites avec le footing juste après, pas de prise de poids”. Vous allez devoir activer à la fois le système parasympathique pour gérer le besoin en énergie extérieur et le système sympathique pour digérer les frites donc énergie utilisée en intérieur.

Ces efforts cumulés sont épuisants pour le corps 

A vous de vous exprimer 🙂

Cet article vous donne-t-il envie d’essayer le jeûne sec et ainsi faire bénéficier à votre corps de ses bienfaits, entre autre un renforcement de votre métabolisme ?

Au plaisir de lire vos commentaires et remarques.

18 commentaires sur “Comment augmenter son métabolisme avec le jeûne sec intermittent”

  1. merci Gabriel pour cette explication très intéressante sur “pourquoi manger plutôt le soir” ! tu secoues bien des croyances avec beaucoup de bon sens ! Et je continue d’apprécier ton enthousiasme et la joie que tu transmets dans tes vidéos ! 🙂

    1. Bonjour Marie;
      Secouer les croyance c’est comme cela que l’on avance et que l’on peut se transformer pour devenir meilleur.

    2. Merci pour cet article Gabriel ! Je n’ai jamais dejeuner pendant 30 ans et avais une santé de fer… Puis j’ai changé mes habitudes pendant une dizaine d’années en déjeunant, avec mes enfants, ma santé n’était plus là même ! J’ai recommencé il y a quelques moi et, Excepté le COVID-19, je n’ai pas été une seule fois malade…
      Merci pour cette explication claire.
      À bientot
      Jonathän

      1. Bonjour Jon,
        Merci pour ton retour, Effectivement tu as été victime du pour être en bonne santé il ne faut pas sauter de repas, tu as voulu montrer l’exemple auprès de tes enfants sur cette fausse idée. Bien joué !

  2. Je pratique le jeune intermittent plusieurs fois par semaine et j’avoue que je ressens beaucoup de bienfaits de cette pratique. Je me sens beaucoup plus énergique et moins ballonnée.

    1. Bonjour Amélie, Bravo pour ta pratique 🙂

  3. C’est dingue ! Je n’imaginais pas qu’il puisse y avoir plusieurs types de jeûnes… Merci pour cette découverte et félicitation pour ta vidéo ! De mieux en mieux 😉

    1. Bonjour Nicolas, Oui il y en a beaucoup, j’ai fais un article sur les différents types de jeûnes que tu peux trouver ici.

  4. Super ton expérience personnelle concernant l’adaptation du corps au besoin de chaleur quand il fait froid !

  5. C’est assez fou de voir tout ce que permet le jeûn, qu’il soit intermittent, sec, les deux, ou autres.
    Merci mon cher Gabriel, tu es un véritable puits de connaissance en la matière. Ton expertise mérite d’être reconnue.

  6. oui,
    J’ai encore d’autres sujets mais il y en a je me vois pas en parler pour le moment. Par exemple hier soir j’étais avec un copain et on a bu des bières, j’en ai bu un peu trop et ce matin j’avais une gueule de bois. et bien idem jeûne sec comme tout les matin 3/4 heure après j’étais comme tout les matins.

  7. Très étonnée de lire que tu privilégies le repas du soir. Pour ma part, si je mange bien le soir, je reste éveillée jusqu’à deux heures du matin et mon corps ne se répare pas du tout, car il est occupé à digérer. Même si je commence par les fruits, même si je mâche longuement. Or, le corps ne sait pas faire deux choses en même temps. De même, lorsque on est malade, ou fatigué, le jeûne est recommandé pour laisser le temps au corps de se nettoyer et de “se refaire”. Il faudra que tun nous parle plus en détail de cette histoire de système sympathique. j’aimerais connaître tes sources.

    1. Bonjour,
      Pour ce qui est des sources pas mal de personnes en parle. Tu peux trouver toutes ces explications dans le livre “Le pouvoir du jeûne de Yéléna C. Kentish. je te propose un lien affilier si tu veux ici Sinon thierry casanovas en parle aussi dans ses vidéos.
      Pour ce qui concerne le repas du soir tu parles de la digestion, et moi je parle de l’assimilation. Dans système digestif il y a deux étapes la digestion qui dure entre 30 minutes et 3 ou 5 heures suivant les aliments et ensuite il y a l’assimilation qui peut durer jusqu’à 24heures. C’est vrai que la différenciation, on en entend jamais parler. La digestion se fait dans l’estomac l’assimilation ce fait dans les intestins. Concernant le jeûne tu peux faire un jeûne intermittent en mangeant le petit déj. Et le repas du midi.

  8. Je préfère aussi manger la grosse partie de mes calories le soir. La somnolence postprandiale (après repas) est plutôt souhaitable le soir avant de dormir. Mais les glucides le soir améliorent la production de mélatonine ce qui améliore aussi le sommeil.

    1. Bonjour Mathieu, oui et particulièrement les glucides sous forme d’oléagineux, Indice glycémique faible (lentilles, poids chiches fèves, haricots etc…). Et puis de temps en temps 2 ou 3 fois par semaine des féculents à indice glycémique rapide (pomme de terre, pain blanc pates etc…) surtout après du sport intensif, t’es ok avec Ca Mathieu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.