Jeûnes Intermittents

Les jeûnes intermittents

Tous les jeûnes intermittents

Tous les jeûnes intermittents peuvent être faits de trois façons différentes: en monodiète, en jeûne hydrique ou en jeûne sec. Personnellement je pratique le jeûne sec intermittent et le jeûne hydrique intermittent. Ils permettent de faire fondre les graisses que nous avons sur le corps depuis longtemps, que nous avons  du mal à perdre. Mais en plus il améliore la santé sur tous les plans de façon significative. il donne un effet de rajeunissement (il parait que la fontaine de jouvence que les hommes cherche depuis longtemps est le jeûne) J’explique tout ça dans ce podcast que je vous invite à écouter.

J’ai regroupé tous ces jeûnes intermittents en quatre grandes familles.

Jeûne intermittents  en 11/1, 16/8, 22/2 et 40/8

Modoniète

Les jeûnes intermittents pour sportifs

Jeûnes périodiques ou hebdomadaire

Jeûne intermittent  en 11/1, 16/8, 22/2 et 40/8

Dans ce chapitre , je vous présente les différentes durées de jeûne intermittent

Jeûne intermittent en 16/8 ( sur 1 jour)

Le jeûne intermittent en 16/8 est le plus connu et le plus pratiqué car il permet de jeûner pendant 16 heures et d’avoir une plage alimentaire pendant 8 heures. Il est facile à mettre en place car cela consiste simplement à sauter un repas dans la journée, le repas du soir ou du matin.

Jeûne intermittent en 22/2 (sur 1 jour)

Le jeûne intermittent en 22/2 ou plus connu sous le nom de 23/1 est basé sur le même principe. Il consiste à faire un jeûne pendant 22 heures et une plage alimentaire de 2 heures. Alors la plage alimentaire peut varier de 1 heure à 4 heures. Pour 4 heures de plage alimentaire on l’appellera un jeûne intermittent en 20/4. Voilà je pense que vous avez compris le principe. L’objectif est de toujours trouver votre propre plage alimentaire et votre propre plage de jeûne.

Jeûne intermittent en 11/1 (sur ½ journée)

Le jeûne intermittent en 11/1 est très peu connu car il demande une pratique plus rigoureuse des heures et n’a pas le même effet sur le corps car la plage de jeûne est plus courte. Il est basé sur une demi-journée et cela consiste toute les 12 heures à ne pas manger pendant 11 heures, ce sera la plage de “jeûne” (je le mets entre guillemet car pendant ces 11 heures le corps va piocher différemment dans vos réserves et pour que cela fonctionne il faudra en plus avoir un repas plus calé sur les quantités (respecter des quantités moins importantes que pendant un 16/8).et bien sur une heure de plage alimentaire. Les personnes qui pratiquent le 11/1 ne font pas le repas du midi.

Jeûne intermittent en 40/8 ( sur 2 jours)

Le jeûne intermittent en 40/8 est un peu plus connu. Cela consiste à faire un jeûne pendant 40 heures et une plage alimentaire de 8 heures soit deux repas. Ce jeûne intermittent n’est pas évident et je vous déconseille de le pratiquer tout de suite, cela demande d’être passé par des jeûnes plus courts, à pratiquer de façon épisodique. Généralement on peut le pratiquer pendant un mois cela fait perdre 10 kg en moyenne. Mais je répète, il faut s’entrainer avant car le passage à la réalimentation au bout de 40 heures ne permet pas de manger ce que l’on veut.

Je vous OFFRE mon bonus sur comment mettre en place un JEÛNE SEC 

INTERMITTENT

Comment mettre en place un jeûne sec intermittent


Dans cette vidéo, je vous explique:


-Pourquoi c'est utile de mettre en place un jeûne sec intermittent


-Comment fonctionne le jeûne sec 


-Comment mettre en place un jeûne sec intermittentes étapes par étapes

Je suis anti-spam! Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, des vidéos, des offres commerciales, des podcasts et autres conseils pour améliorer, retrouver la santé, perdre du poids, retrouver une belle silhouette. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

La monodiète

La monodiète peut être appliquée à tous les jeûnes intermittents. Mais généralement on la pratique pendant une durée plus ou moins établie. Cela peut aller de quelques jours à toute une vie (pour les différentes diètes cétogènes). Le but dans une monodiète c’est de consommer un seul aliment ou de pratiquer une restriction alimentaire sur certains aliments ou types d’aliments.

Jeûne  intermittent en 5/2

Bizarrement cette diète porte le nom de jeûne intermittent parce que l’objectif est de faire une “diète calorique” pendant deux jours par semaine. Pendant ces deux jours vous mangerez entre 400 à 600 calories dans la journée. Pendant les 5 autres jours vous mangerez normalement. Cette diète est particulièrement bien pour perdre du poids sans trop se prendre la tête, pendant les 5 jours de la semaine. Par contre il faut faire attention de bien respecter les 400 calories pour une femme et 600 pour un homme quoi que cela va aussi dépendre de votre taille. Une femme de 1 m90 prendra plutôt 600 calories et un homme de 1m60 plutôt 400 calories. Mais cela dépendra aussi de votre activité physique dans la journée.

Un maçon (j’ai rien contre les maçons c’est juste que j’ai fait de la maçonnerie pour ma maison) de 1m60 prendra plutôt 800 ka et une femme de 1m60 sédentaire (qui ne fait pas du tout de sport, ce que je ne recommande pas) 200 à 300 ka. Oui c’est important de bouger un peu quand même sinon on a tendance à dépenser encore moins pour compensée.

Jeûne intermittent 1 jour sur 2

Le jeûne intermittent 1 jour sur 2 consiste à manger normalement pendant une journée et la seconde journée à manger entre 40 et 600 calories. C’est une restriction calorique un jour sur deux.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  J'aimerai vous aidez encore plus !

La diète cétogène

Jeûnes intermittents salade diète cétogène
Salade pour la diète cétogène-photo de RitaE

Cette diète est plus connue et a de plus en plus la côte car elle permet de manger sans sauter de repas. C’est une restriction des glucides lents et rapides (tout ce qui est féculent et sucre).

Les premières diètes cétogènes sont apparues au début du 20ieme siècle. Elles ont permis de soigner un certain nombre de maladies cérébrales et plus particulièrement l’épilepsie. Plus tard on l’a étendue pour d’autres maladies cérébrales.

Aujourd’hui il y a deux grandes formes de diètes cétogènes, celle avec des protéines animales en quantité non négligeable et celle sans protéine animal ou très peu.

La diète cétogène protéinée

Généralement cette diète protéinée permet de perdre du poids tout en prenant de la masse musculaire. Par contre elle pose un petit problème au niveau de la santé car la protéine et les lipides animales sont mauvais pour le cholestérol et à long terme cela peut provoquer des maladies cardiovasculaires. C’est donc une diète à pratiquer pendant un laps de temps donné.

Personnellement je ne la recommande pas. Tout ce qui peut provoquer un risque, je m’en éloigne même si c’est pour un court laps de temps. Parce que en mangeant comme ça ou prend malgré tous des habitudes. Après Si vous êtes très sportif, cela peut compenser. Généralement dans ce type d’alimentation vous allez manger entre 25 et 35 % de protéine animal. Le reste étant un apport de 5 à 10% de glucides lents et rapides et le reste en lipides. C’est ainsi que votre corps fabrique des corps cétoniques avec les lipides pour nourrir tout votre corps.

La diète cétogène végétale

La diète cétogène végétale est plus douce et permet d’être pratiquée sans risque pour votre système sanguin mais ce n’est pas possible pour tout le monde. Ce type de jeûne vous restreindra sur certains types d’aliments qui ne plaisent pas à tout le monde. Le type d’aliment pour les protéines animales peut varier de 0 à 20% suivant la personne et sera remplacé par des protéines végétales. Pour le reste c’est idem. 5 à 10% de glucides lentset rapides et le reste en lipides.

Les jeûnes intermittents pour sportifs

Diète du guerrier

C’est un jeûne qui mélange le jeûne et la diète cétogène, ce qui favorise la prise de muscle et la perte de graisse. Elle a été inventée par une personne qui s’appelle Ori Hofmekler. L’objectif est de ne pas manger pendant 20 heures dans la journée et les 4 dernières heures sont pour le repas c’est donc un 20/4. Mais en plus l’alimentation est spécifique car l’objectif est de commencer par les aliments contenant beaucoup d’eau (fruits et légumes) puis de passer aux protéines pour finir sur les lipides. Si vous avez encore faim vous pourrez manger des glucides, mais à éviter au maximum. Puisqu’ils auront tendance à diminuer l’effet de cétose.

Personnellement je pratique ce jeûne intermittent en jeûne sec certains jours, en commençant par boire de l’eau les deux premières heures. Puis les 2 heures suivantes , je passe en mode alimentation.

Le jeûne Lean Gains

La méthode Lean Gain créée par le suédois Martin Berkham est pour les sportifs. Vous pouvez trouver le descriptif d’un autre blogueur ici. La méthode Lean Gain a quelques contraintes concernant le mode alimentaire et le nombre d’entrainements mais c’est ce qui permet d’améliorer ses propres résultats sur le point sportif. Elle se pratique en 16/8 avec un maximum de 3 entrainements par semaine avec une consommation principalement en glucides pendant les jours d’entrainement et une consommation principalement en protéines pendant les jours de repos. Tout cela en alternant les jours de repos et d’entrainements.

Le jeûne eat, stop, eat

Jeûnes intermittents femme bodybulder
Jeûnes intermittents femme bodybulder-pxhere

Le jeûne eat, stop, eat est plus particulièrement utilisé par les bodybuilder pour favoriser une prise de masse musculaire maximum et la perte de graisse. Elle a été inventée par Brad Pilon lien vers son site en anglais. Cette méthode est moins contraignante sur le plan des contraintes alimentaires car on peut manger de tout mais en quantité raisonnable. Cela consiste à faire un jeûne de 24 heures deux fois dans la semaine.

Quand je parle de manger de tout, je veux dire que cela permet de manger ce qu’on a envie ou ce qu’on aime manger habituellement. il y a une petite contrainte sur le fait que c’est important là aussi de s’entrainer puis de s’alimenter juste après en période de jeûne.

Jeûnes périodiques

Les jeûnes périodiques sont des jeûnes un peu plus longs qui peuvent être assimilés à des jeûnes intermittents plus orientés vers une périodicité hebdomadaire sans pour autant pouvoir les faire toutes les semaines. C’est à dire que vous allez le faire pendant une semaine puis la semaine suivante vous reprendrez votre alimentation normale pendant plusieurs semaines avant de recommencer.

Ils permettent aussi de déclencher plus rapidement l’autophagie. L’autophagie étant le corps qui s’alimente tout seul. Pour cela il faut faire des jeunes de 2 à 3 jours en jeûne hydrique puisqu’en jeûne sec l’autophagie se déclenche plus rapidement, aux alentours de 18 heures suivant les personnes et de la réserve qui a été faite dans le foie en fonction du dernier repas.

Jeûne sec hebdomadaire de 42 heures

Comme le dit le nom de ce jeûne c’est un jeûne de 42 heures une fois par semaine, ce qui déclenche l’autophagie. En effet ce jeûne est connu depuis plus longtemps que les autres puisqu’il a inspiré le Dr Sergei Ivanovitch Filonov. Il a été inventé et pratiqué par un monsieur qui a vécu de 1898 à 1983. Cet homme est le naturopathe russe nommé Porfiry Ivanov. Sa grande particularité c’est qu’il était peu vêtu et prônait le fait que le froid renforçait son métabolisme. Je vous invite fortement à visualiser cette vidéo, vous comprendrez de quoi je parle 🙂

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Que manger après un jeûne

Il a été comme 9a les 40 dernières années de sa vie.

Ce naturopathe a manqué de mourir à l’âge de 35 ans et c’est en se promenant dans le froid qu’il a constaté qu’il allait mieux. Il a utilisé la loi de l’hormèse dont je parle dans mes vidéos.

Fasting Mimicking diet (FMD)

C’est une diète qui est conçue sur le mode de la diète cétogène car on y inclue plus de lipides (environs 60%) et avec une quantité peu importante en glucides (environs 30%). C’est une diète basée sur la restriction calorique pendant 5 jours de la semaine. Le premier jour la restriction est moitié moins, puis les 4 autres jours de 2/3 en moins sur le plan calorique. Sa faible teneur en protéines est très bien sur le plan cardio vasculaire, à condition de consommer des protéines végétales. Elle a été conçue par le Professeur Valter Longo en gérontologie. vous pourrez trouvez plus d’informations sur lui ici.

le jeûne de 7 jours

Le jeûne de 7 jours est un jeûne périodique sur un an, il est conseillé par le Docteur Thomas N. Seyfied pour supprimer les cellules cancéreuse. En effet ce mon sieur pense que le cancer n’est pas une maladie génétique mais une maladie Métabolique. Il dit que le fait de faire un jeûne de 7 à 14 jours une fois par an est le meilleur moyen de se prémunir du cancer tout au long de sa vie. Pour lui le jeûne de 7 jours minimum par an renforce le métabolisme.

Combiner ces différents jeûnes intermittents pour plus de plaisirs et une meilleure santé

Je vous ai parlé des différents jeûnes intermittents. Maintenant si vous pratiquez déjà le jeûne intermittent, vous pouvez les essayer en fonction de ceux qui vous parlent le plus ou que vous avez envie d’essayer. Et puis une fois que l’on maitrise bien tous les jeûnes intermittent, il peut être important voir intéressant de se construire son propre jeûne intermittent pour atteindre ses objectifs.

Vos objectifs

Se faire plaisir avec les jeûnes intermittents
Se faire plaisir avec les jeûnes intermittents-photo d’Amanda-Mills

Si vous voulez augmenter vos performances en sport, vous avez les jeûnes intermittents pour sportif en y adaptant votre propre façon de vous alimenter en fonction de vos objectifs.

L’important étant surtout de vous faire plaisir et de nourrir ce plaisir à travers le jeûne intermittent. En effet durant la période d’alimentation ou de réadaptation alimentaire vous allez vous faire plaisir. C’est important de tourner ce plaisir vers ce que vous aimez, mais aussi vers ce qui est bon pour votre corps, ce que votre corps vous réclame.

Au début ce n’est pas toujours évident de savoir écouter son corps de savoir entendre ce qu’il a besoin. Mais avec le temps vous entendrez de mieux en mieux ce qu’il vous dit de manger pour être en forme. Et plus particulièrement après une période de jeûne. La médiatation poeut vous aider à découvrir vos besoins. Cette méthode amplifie la faculté à nous concentrer sur notre intérieur, à lire notre besoin alimentaire au moment présent.

Plaisirs multiples

Plus vous ferez cet exercice et plus vous serez en mesure d’entendre votre VRAI besoin alimentaire sans tenir compte des publicités, des modes ou de ce qu’on dit qui est bon ou pas bon pour notre santé. On est tous différents. On a tous besoin de choses différentes. Et puis il ne faut pas se leurrer il y a de bonnes choses dans tous les aliments, mais il y a aussi des déchets dans tous les aliments. Par exemple: le lait est bon pour le calcium mais pour certaines personnes il est difficile à digérer voir même allergisant. Certains légumes sont pleins de minéraux mais pour certains difficiles à digérer.

Et là vous verrez votre alimentation changer malgré vous et aimer des aliments qui vous apportent plus de bien que de mal. Faire plaisir à vos papilles et à votre corps. aiguisent votre plaisir olfactif et même parfois le plaisir du toucher. Et oui 🙂

Manger réveille beaucoup de nos sens en même temps c’est pour cela que c’est si important pour notre psyché et notre santé. On n’a pas encore idée de tout l’impact qu’à la nourriture et l’alimentation sur notre équilibre général. Sinon ce serait une des matières principales transmise à l’école dès le plus jeûne âge.

Se faire plaisir en mangeant ce qu'on a besoin avec le jeûne intermittent
Se faire plaisir en mangeant ce qu’on a besoin-photo pxhere

Trouver son jeûne sec intermittent adapté à son mode de vie

Je vous invite donc à découvrir un ou plusieurs jeûnes intermittents, en les combinant de façon à prendre soin de votre plaisir. Par exemple une personne qui aime manger beaucoup parce que la nourriture vient faire le boulot du remplissage, combler un manque affectif ou autre. Elle va faire un jeûne intermittent avec une longue période de jeûne en y incluant des périodes de jeûne de longueurs différentes. Cette personne pourrait manger beaucoup tout en perdant du poids. Cette façon de procéder lui donnerait dans le temps un changement d’alimentation qui évoluerait dans le temps pour s’adapter vers d’autres plaisirs de la table 🙂

Si vous faites déjà un de ces jeûnes intermittents dites le moi dans les commentaires et partager avec moi comment cela se passe.

6 commentaires sur “Les jeûnes intermittents”

  1. Salut Gabriel,
    Très intéressant. Je me pose une question : pourquoi faire un jeûne sec plutôt qu’un jeûne hydrique ? Ça me semble quand même hyper violent de ne pas boire du tout.

    1. Bonjour Valentine, c’est effectivement une bonne question.
      Déjà cela va dépendre de ton objectif, il y a aussi la notion de jeûne long et jeûne intermittent à rajouter dans la boucle 😉
      Le jeûne sec permet une perte plus rapidement du poids (voir cet article). Il permet aussi de déclencher le mode cétose plus rapidement. Et d’attaquer les endroits du corps contenant des quantités de graisses importantes comme le ventre. Mais il ne faut pas se lancer dans un jeûne sec intermittent sans maîtriser au paravent le jeûne hydrique intermittent. (je l’explique dans ce module en vidéo pour ceux qui veulent faire du jeûne sec intermittent).
      Le jeûne hydrique intermittent étant plus communément appelé le jeûne intermittent.
      Concernant ta phrase sur la violence, c’est vrai que se lancer directement la dedans c’est violent d’où l’importance de commencer petit pour y arriver ensuite sans ressentir de violence. Un peu comme si tu te disait maintenant je veux courir deux fois par semaine pendant 10 km alors que tu n’as jamais couru. Il te faudra dans un premier temps t’entrainer pour arriver à cette performance et bien avec le jeûne sec intermittent c’est la même chose.

  2. Bonjour Gabriel,
    Merci beaucoup pour cet article d’une grande diversité.
    J’avais fait un article sur cette thématique du jeûne intermittent. Cependant j’avoue que je m’étais arrêté au côté thérapeutique et santé !

    Là tu nous offres un panel d’une incroyable richesse.

    Je rajouterai simplement le jeûne avec jus de fruits ou légumes frais.

    A bientôt,
    Damien

  3. Bonjour Damien;
    Oui tu as raison pour les jus de fruits et légumes, je les mets dans la thématique des monodiètes, après certaines personnes préfère faire des monodiètes avec des jus de légumes ou des jus de fruits suivant s’ils veulent rester en cétose ou pas.

  4. Bonjour, merci pour ce blog de qualité qui accompagne au quotidien ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.