Jeune sec

Mais avant de lire cet article:

Je vous OFFRE mon bonus sur comment mettre en place un JEÛNE SEC 

INTERMITTENT

Comment mettre en place un jeûne sec intermittent


Dans cette vidéo, je vous explique:


-Pourquoi c'est utile de mettre en place un jeûne sec intermittent


-Comment fonctionne le jeûne sec 


-Comment mettre en place un jeûne sec intermittentes étapes par étapes

Je suis anti-spam! Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, des vidéos, des offres commerciales, des podcasts et autres conseils pour améliorer, retrouver la santé, perdre du poids, retrouver une belle silhouette. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

 Je ne suis pas médecin.  Ce que je vous raconte est basé sur mon expérience personnelle de la pratique du jeûne sec, ainsi que de la documentation sur le sujet et d’échanges avec d’autres jeûneurs plus expérimentés que moi. Bien sûr, avant de vous lancer dans une telle expérience, il est important d’en parler avec votre médecin.

C’est aussi important avant de vous lancer dans un jeûne sec d’expérimenter le jeûne hydrique. Et de vous tester sur de petites durées comme 12 à 16 heures pour commencer.

Le jeûne sec, c’est quoi ?  (Pour le moment il n’y a pas de définition dans wikipedia). « Jeûne » c’est le fait de ne pas manger pendant un temps choisi et « sec » parce que pendant cette période, on ne boit pas d’eau non plus.

Déjà je fais des jeûnes plutôt hydriques depuis maintenant quelques temps. J’ai fait mon premier jeûne sec la semaine dernière et l’expérience est très enrichissante. Je ne conseille pas de commencer par ce jeûne sans avoir déjà testé auparavant un jeûne hydrique (jeûne avec le l’eau). Le jeûne sec est, à mon sens, le jeûne le plus dur, mais aussi le plus efficace. C’est celui qu’il faut faire en dernier, comme une épreuve finale, je trouve qu’il est réservé aux initiés.

Les bienfaits du jeûne sec

Les reins

L’avantage du jeûne sec, c’est qu’il va permettre aux reins de moins travailler. En effet pendant un jeûne hydrique, vos reins continueront à faire du tri entre vos déchets et l’eau que vous avez en trop dans votre corps ce qui consomme plus de potassium.

Perte de poids

La perte de poids-Photo de Tumisu

On dit que la perte de poids est trois fois plus importante en jeûne sec qu’en jeûne hydrique. : par jour de jeûne sec cela correspond en perte à 3 jours de jeûne hydrique. Pour 3 jours de jeûne sec, cela correspond à 9 jours de jeûne hydrique.

En effet le jeûne hydrique va aller chercher la graisse pour la transformer en glycogène et nourrir le corps et le cerveau qui en consomment beaucoup. En période de jeûne sec le corps fera la même chose pour transformer les graisses en glucogène. Les graisses de notre corps contiennent de l’eau, elles fourniront au corps l’eau dont il a besoin.

Il faut savoir que pour une quantité de graisse consommée par le corps, celles-ci fourniront une quantité en eau. Donc en période de cétogenèse, l’eau dont on a besoin pour son corps est apporté par la consommation de ses propres graisses.

par exemple pour 10 gr de graisse, cela fait 12.15 gr d’eau calcul effectué par des universitaire de Singapour. Voici l’étude.

Le repos total du corps

En période de jeûne sec le corps et tout le système digestif fait une pause. c’est le repos total du corps.

Le corps se retrouve plus rapidement en mode de cétogénèse. Elle se met en route au bout de 18 heures de jeûne sec.

Donc en jeûne sec Intermittent vous êtes en cétose permanente, d’où une perte de poids plus importante.

Personnellement, j’ai perdu toute la graisse de mon ventre comme ça en quelques semaines. En alternant des jeûnes secs 16/8 et 23/1.

Par contre, je rappelle qu’un jeûne sec se prépare avant en commençant par des jeûnes hydriques.

Adapté aux sportifs

Comme la plupart des jeûnes, le corps va aller puiser son carburant dans la graisse. Le jeûne sec va donc être plus propice à encourager le corps à aller chercher son besoin d’eau dans les graisses. Il va aussi y récupérer l’eau dont il a besoin. Le muscle contient 75% d’eau, il en contient donc moins que les graisses. L’effet du jeûne sec favorise la sécrétion d’hormones de croissance.  L’hormone de croissance va favoriser le développement des muscles, et donc ils ne seront pas touchés par le jeûne mais bien au contraire. C’est pour cela que l’on conseille fortement de faire ses entraînements sportifs à jeun. Cela favorise le développement musculaire.

La reprise d’alimentation

La reprise alimentaire ainsi que la reprise de boisson a été plus facile qu’un jeûne hydrique. En effet quand je reprends l’alimentation, mon estomac a toujours besoin d’un petit temps d’adaptation. Mais il faut dire qu’en jeûne hydrique comme le corps reçoit de l’eau en permanence, je me soucie moins de ce problème de reprise alimentaire. Généralement, après la fin du premier repas, j’ai un peu de lourdeur, même si je mange léger. Je parle ici toujours d’un jeûne de 40 heures en hydrique.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Les jeûnes intermittents

Je précise ce fait car la reprise alimentaire n’est pas à prendre à la légère ! Pour le jeûne intermittent comme c’est le petit déjeuner que je ne prends plus, mon corps et mon estomac sont particulièrement adaptés à ce mode de vie. C’est quand je mange quelque chose le matin. (Je n’avais plus pris de petit déjeuner depuis plusieurs mois). J’ai senti mon estomac en souffrance. Cela me demande trop d’énergie. Cette même énergie que j’utilise maintenant pour autre chose : tous les matins et qui rend ma productivité tellement plus importante.

Tout ça pour vous dire que je n’ai pas ressenti de lourdeur quand j’ai repris la nourriture. (petit repas léger pour commencer) à la fin du jeune sec en 23/1. C’est un gros avantage, que je suis incapable de vous expliquer. Mais si vous le pouvez n’hésitez pas à le mettre dans les commentaires.

Jeûne sec de 40 heures

(Mise à jour de l’article suite à plusieurs défis, que je raconte sur Instagram)

Depuis j’ai fait plusieurs jeûne sec de 40 heures. Il est déjà important de faire attention à sa reprise alimentaire. Car le système digestif ne fonctionne pas du tout pendant 40 heures. La règle de base est simple : la reprise alimentaire doit durer la moitié du temps du jeûne sec effectué. Cette règle est de plus en plus vraie dès lors que votre jeûne sec et jeûne hydrique sont longs. Cette règle peut être aussi appliquée aux mono-diètes de longue durée. Généralement, quand je fais un jeûne sec de 40 heures, je fais une reprise alimentaire la deuxième partie de la journée de 11 heures, jusqu’au soir. En commençant par de l’eau, une boisson chaude à 11 heures, puis une soupe de légumes à midi, puis dans l’après-midi idem boisson chaudes. Pour finir le soir avec un repas léger « dur » de type des légumes cuits ou crus le soir, par exemple une poêlée de légumes ou une grosse salade. Sans sucre ni glucide, ou en tous les cas le moins possible. Je reprends mon alimentation habituelle le lendemain midi ou soir selon que je suis en 23/1 ou en 16/8 hydrique (voilà pour mon petit exemple).

Jeûne sec de 5 jours et demi.

Vous pouvez retrouver tout le réci de mon jeune sec de 5 jours et demi en vidéo ici

Mais avant de continuer

Je vous OFFRE mon bonus sur comment mettre en place un JEÛNE SEC 

INTERMITTENT

Comment mettre en place un jeûne sec intermittent


Dans cette vidéo, je vous explique:


-Pourquoi c'est utile de mettre en place un jeûne sec intermittent


-Comment fonctionne le jeûne sec 


-Comment mettre en place un jeûne sec intermittentes étapes par étapes

Je suis anti-spam! Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, des vidéos, des offres commerciales, des podcasts et autres conseils pour améliorer, retrouver la santé, perdre du poids, retrouver une belle silhouette. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Tous les autres bienfaits

Si vous voulez en savoir plus sur les bienfaits, je vous invite à lire cet article “les bienfaits du jeûne

reveil dans une assiette pour illustrer le jeune sec
Les bienfait du jeûne

D’autres bienfaits

On ne connaît pas encore tous les bienfaits et les réactions que cela peut avoir de positif sur une personne car nos corps sont différents. Mais les bienfaits principaux restent que nous vivons dans une société de malbouffe. Beaucoup de nos aliments sont transformés et notre corps a bien souvent du mal à digérer et gérer tous ces aliments qui avec le temps deviennent plus du poison que des bienfaits pour notre corps. C’est pour cela que les réactions positives ne sont pas forcément prévisibles comme je le présente dans ma deuxième expérience de jeûne sec plus bas dans cet article.

J’aimerais prendre comme exemple le maïs génétiquement modifié qui pousse et qui fait partie de notre alimentation. Comment notre corps se débrouille-t-il pour les ingérer quotidiennement ?

Les contraintes du jeûne sec

La contrainte principale est de faire des séances de sport douces, car rapidement le besoin d’eau se fait ressentir, particulièrement quand vous transpirez beaucoup : au besoin, prenez une ou deux petites gorgées d’eau pour gérer la séance et c’est reparti. Si vous avez peu de force pour votre sport, pas d’inquiétude, c’est normal.

Une autre contrainte, particulièrement si c’est vos première fois, c’est d’avoir une disponibilité.  Comme pour le jeûne normal, si vous n’êtes pas habitué, le mieux c’est de le faire pendant une période calme de votre vie. Pendant des vacances à la maison par exemple, comme ma deuxième expérience que je vous raconte ci-dessous.

Mon premier jeune sec

Assiette vide-Le jeûne sec
Assiette vide-Le jeûne sec- photo inconnu

Première chose, pour moi c’est un exploit, car je bois beaucoup d’eau tout au long de la journée. Le fait de me dire que je ne vais pas boire du tout est une idée qui me bloque pour la réussite de cette expérience.

Et bien justement pendant mon premier jeûne sec, j’avais une séance de sport le matin de 45 minutes. J’avais commencé mon jeûne la veille au soir vers 19h30 et donc je devais reprendre mon alimentation le soir à 18h30, donc 23 heures après.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Comment perdre 2 kg par jour

Au bout de 30 minutes de séance de sport, la soif était insoutenable.  Je remarquais quand même que je ne transpirais pas beaucoup voire très très peu.

J’ai donc dû boire un verre d’eau pour continuer ma séance de sport.

Je pense que c’est important pendant un jeûne sec de boire un peu si on en ressent le besoin fort. Car le but n’est pas de faire un concours à celui qui tiendra le plus longtemps en souffrant de la soif, mais de faire un jeûne sec et de profiter de ses bienfaits. Donc en cas de besoin, le petit verre d’eau peut être utile. Surtout quand c’est la première fois et qu’on ne connaît pas encore trop bien comment réagit son corps avec un jeûne sec.

J’étais un peu déçu de n’avoir pas tenu.

Puis pour le reste de la journée, cela ne m’a pas posé plus de problème que ça car je suis arrivé sans encombre jusqu’à la fin de la journée sans ressentir la soif plus que cela.

Comment se préparer pour un premier jeûne sec

Première chose, je trouve que c’est important de faire en premier un jeûne hydrique court comme par exemple un jeûne intermittent.

Le jeûne sec est le jeûne que je conseille à faire en dernier, car il demande un peu plus d’entraînement et, bien connaître son corps face au jeûne est un plus. Cela demande de braver plusieurs peurs, la peur de ne pas manger pendant longtemps et celle de ne pas boire. La peur de mal dormir et de mettre son corps à l’épreuve dans plusieurs domaines différents.

L’idéal donc pour expérimenter son premier jeûne sec, c’est de le faire lors d’un jeûne intermittent car la période sera courte et donc vous pourrez voir comment votre corps réagit. De plus, pendant cette période courte vous pourrez aussi voir comment vous réagissez face à vos peurs et principalement celle de ne pas boire d’eau pendant 16 à 23 heures.

Les scientifiques ont dit que nous ne pouvons pas survivre au delà 3 jours sans boire. Alors que j’ai vu plusieurs témoignages de personnes faisant un jeûne sec de 7 jours sur you tube dont celui-la . Le record de jeûne sec est de 19 jours, à titre indicatif 😉

Mon deuxième jeune sec

Le jeûne sec
https://mon-super-regime.com/jeune-sec/-Photo d’inconnu

Ma deuxième expérience déjà était beaucoup plus agréable. J’ai découvert que je n’avais pas besoin de boire autant d’eau que ça dans la journée. Donc mon deuxième jeûne sec s’est passé pendant 35 heures pendant mes vacances à la maison, comme ça j’étais disponible pour m’écouter. J’ai même pu jouer au foot avec mes enfants. J’ai joué 10 minutes. Je n’ai pas pu forcer, mais j’étais en pleine forme. Ça faisait 30 heures que je jeûnais. Ils ne m’ont pas mis un seul but… lol. J’ai fait une séance de vélo d’appartement, ce n’était pas évident, mais j’étais dans le début du jeûne les 10 premières heures.

Je dirais que c’était dur au début mais rapidement mon corps a trouvé son rythme et j’étais bien. J’ai bien dormi le soir et le lendemain c’était super.

J’ai repris l’alimentation le lendemain midi par un repas costaud, une raclette.

Je n’avais pas ressenti la soif pendant le jeûne mais au repas j’ai bu quelques verres d’eau quand même 🙂

Je n’ai pas mangé beaucoup, je n’avais pas très faim. Le lendemain, j’avais perdu du poids. Et chose très étrange, j’ai une douleur excessive depuis plusieurs années au genou gauche, un nerf qui fonctionne mal et qui fait que le toucher est excessivement désagréable. Ça fait des coups d’électricité comme dans le coude, et bien avec le jeûne sec, ça a disparu !

Cela fait maintenant une semaine et la sensibilité excessive n’est toujours pas revenue. Pourvu que ça dure ^_^

Si cet article vous a plu, je vous invite à me laisser un commentaire : toutes remarques, ajouts supplémentaires sur le sujet ou autres est le bienvenu. Je vous répondrai avec plaisir.

18 commentaires sur “Jeune sec”

  1. Très bon article!! Je pratique le jeûne hydrique et intermittent aussi, mais je compte bien essayer le jeûne sec prochainement, je vais voir comment ça se passe, je bois beaucoup d’eau habituellement. Je vais l’essayer quelques heures à la fois!
    Julie

    1. Bonjour Julie ;
      Merci pour ton commentaire. Moi aussi je buvais beaucoup d’eau en jeûne hydrique, c’était ma crainte et finalement ça c’est très bien passé. Pas de manque d’eau. Petit bémol si tu es quelqu’un qui a besoin de se remplir. Il faudra réfléchir à te remplir d’autre chose que de l’eau pendant le jeûne sec. Je l’ai découvert à mes dépends 😉
      Sinon je trouve ton approche très bien. En douceur, resté dans le plaisirs sans se forcer. Pas à pas.
      Bon jeûne !

  2. Bonjour. J’ai beaucoup apprécié votre article. Je pratique le jeûne hydrique long en buvant un litre d’eau environ. Actuellement en jeûne hydrique depuis 15jours, l’eau me donne la nausée et je suis une loque. On m’a conseillé le jeûne sec. Ce que je tente depuis 24h. Je fais des bains de bouche pour atténuer cette sensation de bouche sèche. Mais je reste une loque et dors très mal. Peut être que mon corps avait vraiment besoin d’un grand nettoyage. J’espere que dans un jour ou deux cela ira mieux. Mais pour l’instant pas question pour moi de faire un sport quelconque.
    Laurence

    1. Bonjour Laurence,
      Déjà bravo un jeûne hydrique long de 15 jours est une performance. Hélas en jeûne hydrique chacun réagis différemment suivant les durées, périodes, et le taux de toxines dans le corps. Oui le jeûne sec est plus efficace pour détoxifier et pour perdre de la masse graisseuse et plus particulièrement la graisse abdominale. Mais attention il demande de la préparation. Avant et après (reprise d’alimentation).
      Pour un jeûne long et encore plus pour le sec, c’est bien d’avoir fait des jeûnes court au paravent de 24 h puis pause réalimentation en 16/8 par exemple puis 24h de jeûne sec ou même deux jour de 16/8 c’est à vous de voir en écoutant votre corps. Et comme ça pendant plusieurs semaines pour habituer le corps à faire des jeûnes sec sans que cela soit difficile. Puis vous passez à deux jours de jeûne sec toujours en alternance etc…Cela doit rester un plaisirs et non une souffrance.
      Deux choses sont à prendre en compte. Votre rythme cardiaque est-il toujours régulier et votre état psychologique ou vos inquiétude par rapport à ce que vous avez engagé sont-ils toujours au beau fixe ? Si ce n’est pas le cas Je vous conseille de faire une pause. Et laisser votre corps s’adapter et reprendre avec un rythme moins soutenu en gardant l’idée de plaisir en tête et d’écouter ce que vous dit votre corps.
      Il y a un dicton qui dit « votre corps est votre amis ». Il vous envoie des signes positifs ou négatifs, c’est bien de l’écouter.

  3. Wahoo! Je ne connaissais pas! J’aime l’idée de mettre le corps au repos total. A intégrer dans une de mes routines annuelles… merci pour la découverte.

    1. Génial,
      Quand tu voudras l’integrer, fais moi un signe ^^

  4. Merci pour cet article complet. J’avoue que je reste sceptique au jeûne sec. La perspective de ne pas boire m’angoisserait. Je resterai plutôt sur un jeûne hydrique pour ma part

    1. Bonjour Valentine,
      Oui je comprends ton approche, mais tu n’as pas idée comment cela devient facile avec un peu d’entrainement.
      Maintenant le faite que cela te fasse peur effectivement il ne faut pas le faire. La peur est l’ennemi numéro 1 de tous les jeûnes sous n’importe quelle forme que ce soit.
      Cela doit rester une expérience que l’on fait par désir ou envie. 🙂

  5. bonjour Gabriel et les autres !
    merci pour cet article très éclairant ! De mon côté, je trouve le jeûne sec plus agréable que le jeûne hydrique. Je retarde simplement de plus en plus l’heure de boire de l’eau puis de manger.
    Il m’est arrivé une fois de jeûner trois ou quatre jours, et vers 17h, j’étais frigorifiée et comme grippée, puis cela passait. As-tu une idée de ce qui se passait ?
    Pour l’instant, je jeûne de plus en plus régulièrement et de plus en plus longtemps. Un repas par jour me semble vraiment confortable, cela ne me demande pas d’effort… ça tombe bien pour ma ligne et j’ai bien aimé comprendre pourquoi grâce à ta vidéo !
    Et au passage, bravo pour ta ligne !!

    1. Bonjour Marie,
      ET BRAVO !
      Tu sais maintenant utiliser cet outil qu’est le jeûne et visiblement tu as une appétence pour le jeûne sec. Cooooooool !
      C’est un outil extraordinaire qui te permet vraiment de contrôler ton poids tout en te faisant plaisir et sans trop regarder ce que tu manges. Tout en prenant soin de ta santé. Ce que tu as ressenti au bout du 3 sème jour est totalement normal. Cela s’appelle la crise d’acidose.
      J’ai fait moi-même un jeûne sec de 5 jours et demi ou je me filmais toutes les 12 heures. Je t’invite à aller voir ces vidéos dons voici la première d’une série de 15 vidéos numéroté de 2 à 16. Bien sûr au bout du 3 sème jour j’ai ressentie la même chose et je le décrie n vidéo.

  6. Bonjour Gabriel,
    Merci pour ton article, sa fais une semaine que je pratique le jeune sec par intermittente 8/16.
    Je travail de nuit 0h00 a 8h00. Mon jeune commence à 17h00 et fini a 9h00.
    Au début c’était un difficile, mais je me suis adapter. sa va mieux.
    je voudrais vous posées 3 questions :

    1. peut-on avoir des problème au reins Ex calcul rénaux ?
    2. Est-il normale que je suis constiper
    3. dans la période de “non” jeune 9h00 à 17h00 faut-il que je boire 1.5 litres d’eau

    Quand j’arrive chez vers 8h30, j’attends 9h00 je commence par un petit vers d’eau
    après je boire du lait d’amande avec de l’avoine avec fruits. Vers 10h30 je vais douche et je me coucher par la suite. Je me réveille vers 16h00 et je vais manger jusqu’à 17h00.
    et je me recouche vers 18h30 jusqu’a 22h00.

    Je voudrais savoir si vous trouvez ma manière de faire positive, il y a t’il des chose a changer ?

    merci.

    Seal Pearl

    1. Bonjour Seal Pearl,

      Belle traduction lol.

      1. Concernant les problèmes rein, je ne peux pas répondre à votre question car je n’ai jamais eu de problème avec mes reins. Mais j’ai lu que suivant les problèmes rénaux cela ou favorise leurs guérison et dans d’autres cas cela aggrave leurs situation, alors je ne peux que vous conseiller de faire attention. Faite faire des examens, cela vous permettra de voir si votre jeûne sc favorise ou pas l’état de vos reins.

      2. Oui la constipation est normal, vous allez moins souvent à la selle c’est parce que vous faite du jeûne depuis pas longtemps. Dans le temps vous retournerez à la selle tous les jours avec de moins grosses quantités d’excréments. Attention à ne pas dépasser plus de 3 jours. C’est aussi dû parfois à des personnes qui sont stressé de faire du jeûne et dans ce cas-là c’est IMPORTANT de lâcher un peu de lest 🙂 ou si vous préférez de s’en demander moins le temps que votre esprit s’habitue à votre nouveau mode de fonctionnement.

      3. Non la quantité d’eau pour le corps humain ne demande pas une telle précision. Si vous vivez dans le désert vous aurez peut-être besoin d’1.5 litres l’eau. Si vous vivez dans un pays humide surement 1 litre d’eau voir moins. Cela dépend aussi et beaucoup de votre masse corporelle. Si vous faite du sport ou pas. Le mieux c’est de vous écouter, vos envies de boire. Ecouter votre besoin d’eau. N’oubliez pas que pendant votre jeûne sec, votre corps va se réalimenter dans votre réserve de graisse, donc pas d’inquiétude du côté des quantités d’eau si c’est pour ça que vous me demandez cela.
      Visiblement vous faites du jeûne sec intermittent en 16/8, avec 14h de jeûne sec et 2 heures de monodiète au lait d’amande.
      Cela ne demande pas de boire une petite quantité d’eau mais c’est très bien si vous en ressentez le besoin. 🙂
      Je vous invite à vous écouter un peu plus, à y trouver du plaisir. Si ce mode de vie vous convient continuez. N’hésitez pas à faire variez votre rythme de jeûne pour que votre métabolisme ne s’habitue pas. Vous avez un programme sur une journée Une fois que vous le maîtrisez bien pourquoi ne pas le faire évoluer sur une semaine (voir mon article sur programme jeûne intermittent).

      3. Non la quantité d’eau pour le corps humain ne demande pas une tel précision. SI vous vivez dans le desert vous aurez peu être besoin d’1.5 litres. Si vous vivez dans un pays humide surement 1 litre d’eau, cela dépend aussi et beaucoup de votre passe corporel. Si vous faite du sport ou pas, Le mieux c’est de vous écouter, vos envie de boire ou votre besoin.

      Visiblement vous faites du jeûne sec intermittent en 16/8, avec 14 heures de jeûne sec.Cela ne demande pas de boire une petite quantité d’eau mais c’est très bien si vous en ressentez le besoin. 🙂
      Je vous invite à vous écoutez un peu plus , à y trouver du plaisir. Si ce mode de vie vous convient continuez. N’hésitez pas à faire variez votre rythme de jeûne pour que votre métabolisme de s’habitue pas. Vous avez un programme sur une journée Une fois que vous le maîtrisez bien pourquoi ne pas le faire évoluer sur une semaine.

  7. Bonjour Gabriel
    Gros merci pour ton temps et ta réponse qui ma éclairé un peu plus.
    En fait je fais un jeune de 16 h a sec et je recommence a manger avec un verre de lait d’amande.
    De plus j’avais des préoccupation au niveau du système rénal en me privant d’eau si je mets pas mes reins en danger.

    merci
    Seal Pearl

    1. Bonjour Seal, merci pour ton retour,
      Oui tu fais un jeûne sec intermittent en 16/8. J’ai écrie un article sur ce sujet que tu trouveras ici si tu veux. https://mon-super-regime.com/jeune-sec-intermittent-en-16-8/
      C’est bien de se remettre à boire une ou deux heures avant la reprise alimentaire. Concernant tes reins, cela va dépendre de ta complication. Je te conseille de faire très attention dans certain cas le jeûne n’est pas recommandé pour les reins. Et pour d’autre il est recommandé. Je ne suis pas en mesure de faire la distinction dans ton commentaire.

  8. Woaw bravo pour être capable de tenir un jeûne sec.
    Rien que d’y penser ça fait un minimum peur.

    Excellent article, je pense que peu de monde connait le jeûne sec.
    Sur une certaine période, je veux bien croire qu’il doit sacrément aider.

  9. Bonjour Simon;
    Ah oui ok, je ne pensais pas que cela faisait limite peur. mdr
    SI un jeûne sec fait peur il ne faut pas le faire. La peur n’est pas un allier dans ce genre d’experience.

  10. Merci pour cet article qui m’a éclairé davantage sur ce que suppose le jeûne sec. J’avais certains a priori mais il est vrai que la graisse contenant de l’eau on ne doit pas ressentir la soif tant que ça! A mon tour d’essayer prochainement. Jusqu’à maintenant j’ai plutôt fait des jeûnes hydriques avec un record personnel de 3,5 jours, mais ça me tente d’essayer en sec vu ton expérience!

    1. Bonjour Stéphaële,
      Bravo pour ton jeûne hydrique . C’est vrai que ce n’est pas évident d’aller contre ce que l’on nous dit depuis tout petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.