Comment prendre soin de son mental durant le jeûne intermittent : La méthode

Voici l’Article d’une amie Blogueuse Aline Maurer et voici son blog sur la bibliothérapie

Imaginez. Vous décidez de vous lancer dans un régime. Le Jeûne intermittent, tiens, pourquoi pas puisque nous sommes sur ce blog !

 

Vous êtes dans une phase où vous ne vous sentez pas bien dans votre peau…

Vous ne supportez plus votre corps, il faut faire quelque chose.

En plus, votre vie est stressante… Entre votre job, votre famille, les multiples activités qui occupent vos journées et les remplissent à ras bord, vous n’avez plus de temps pour VOUS.

Pour peu que vous ayez quelques difficultés avec certaines personnes, des collègues, votre patron, votre conjoint peut-être… la météo de votre esprit n’est pas au plus ensoleillé !

 

Désolée de vous le dire comme ça, mais, en l’état, votre régime ne s’annonce pas au mieux.

 

Pourquoi ?

 

Parce que décider de changer votre apparence physique et prendre soin de votre santé n’est pas qu’une question d’alimentation. C’est un tout qui doit prendre en compte votre corps ET votre esprit.

 

Mais comment faire alors pour que votre motivation de départ ne se heurte pas à l’échec?

 

J’y viens tout de suite. Je vous offrirai même ma méthode secrète en fin d’article. Vous pourrez même télécharger un petit guide gratuit. Mais laissez-moi tout d’abord vous raconter mon histoire…

 

Comment j’ai découvert le Jeûne intermittent “par hasard”

 

Il y a trois ans quasiment jour pour jour, je faisais mon sac pour partir en stage de ski de randonnée. Une semaine de plaisir avec un guide à dévaler les pentes vierges, le rêve !

Stage de ski-Photo d’Aline Maurer

Tout a bien commencé, jusqu’à l’avant dernier jour du stage. La fatigue, les muscles qui ne tiennent plus suffisamment, et c’est l’accident ! Le truc bête et classique chez les skieurs : rupture de deux ligaments du genou. Après un petit tour en hélicoptère (eh oui, j’étais en pleine montagne…), la prescription d’une attelle et le rapatriement à la maison, me voilà coincée chez moi durant 6 semaines d’immobilisation.

 

Je dois vous avouer une chose : je ne suis pas du matin. Me lever au son de mon réveil à 6h pour aller travailler m’est très difficile. Durant ces quelques semaines d’arrêt, plus d’obligation d’horaire ! Mes seuls rendez-vous étaient médicaux et pas aux aurores. J’ai pu donc expérimenter ce qu’était mon véritable rythme naturel. Résultat ? M’endormir vers minuit et me réveiller vers 9h. C’était parfait.

 

Plus besoin non plus de me forcer à prendre un petit déjeuner au saut du lit ! J’ai découvert que je commençais à avoir faim sur le coup de 11h. Et j’ai naturellement commencé à suivre ce rythme : premier repas vers 11h-12h, collation dans l’après-midi, et deuxième repas vers 19h-20h.

 

Sans le savoir, je m’étais mise au Jeûne intermittent !

Et ça me convenait parfaitement. C’est seulement plus tard, en faisant des recherches sur Internet, que j’ai compris que ce rythme que j’avais trouvé était en fait un Jeûne intermittent 16/8…

 

Moi qui, avant, avait toujours peur de manquer de nourriture et de tomber en hypoglycémie, j’ai découvert les ressources insoupçonnées de mon corps. J’étais tout à fait capable de vivre plusieurs heures sans manger. Et même toute une matinée, sans baisse d’énergie !

 

Depuis lors, je n’ai plus pris de petit-déjeuner. Sauf les jours où je pars en randonnée. Faisant pas mal de dénivelé en montagne, j’ai besoin de m’alimenter suffisamment à l’avance pour avoir bien commencé ma digestion avant le départ de la rando, question de confort personnel.

 

Mais sinon, rien ne m’a fait changer d’avis.

 

Grâce au Jeûne intermittent :

 

  • Je peux me lever un peu plus tard le matin (manger prend du temps !).
  • Je suis plus concentrée au travail (la digestion, ça fatigue !).
  • J’arrive mieux à contrôler ma quantité de nourriture quotidienne.
  • J’ai perdu un peu de poids.
  • Étant plutôt petite, mon total calorique journalier n’est pas immense et ne faire que deux repas et une collation me permet de manger en quantité plus satisfaisante à chaque repas.

 

Que du positif !

 

De l’importance de prendre en compte l’esprit lorsqu’on se lance dans un régime

Régime-Photo inconnu

Il y a encore une chose à ajouter pour que mon histoire soit complète.

 

Je crois que les accidents et autres cassures de vie n’arrivent jamais par hasard. Ils sont un signe de notre être qui nous dit : fait attention à toi.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Est il malsain de consommer trop de protéines?

 

Avant cet accident, j’avais essayé toutes sortes de régime. Je peux même dire que j’ai fait attention à mon poids depuis le début de l’adolescence. Sans vraiment de résultats…

 

Une chose manquait. Prendre soin de mon esprit. Non pas que je ne le faisais pas du tout. J’avais déjà des années de pratique de la méditation derrière moi, et j’avais l’impression de prendre soin de moi. Mais je continuais à souffrir de problèmes de dos récurrents et d’autres maux. L’immobilisation de mon genou m’a obligée à m’arrêter, physiquement mais aussi mentalement. Et à réfléchir sur ma vie, sur ma relation à la nourriture et sur la manière dont je voulais prendre soin de moi dans mon entièreté.

 

Modifier son alimentation et prendre soin de son corps

Revenons à notre situation de départ : vous aimeriez faire quelque chose pour votre corps, et perdre un peu de poids pour vous sentir mieux physiquement.

 

Il y a de très nombreux régimes et autres habitudes alimentaires proposés de nos jours. Difficile de s’y retrouver ! Une chose est sûre, faites-vous accompagner par un professionnel si vous avez beaucoup de poids à perdre. Et ne vous lancez pas dans un régime trop extrême, sous peine d’expérimenter le fameux effet yoyo

 

Puisque vous parcourez ce site, c’est probablement que le Jeûne intermittent vous intéresse ! Alors suivez les conseils de Gabriel et commencez 🙂

 

Donc, en termes d’alimentation, vous êtes sur la bonne voie.

 

Le point crucial d’un régime : prendre soin de son esprit

Nous voilà arrivés au point crucial : si vous désirez modifier vos habitudes alimentaires et prendre soin de votre corps, vous devez absolument prendre en compte votre mental et vos émotions.

 

Se lancer dans un régime tout en étant dans un état d’esprit négatif et sous l’emprise de vos émotions, c’est comme essayer de construire une maison sur un terrain instable. Tôt au tard, quelque chose risque de s’effondrer.

Votre esprit et vos émotions-Photo pixnio

Votre esprit et vos émotions doivent donc également faire partie de l’équation.

 

Comment faire ?

 

Il y a de multiples méthodes, activités et autres thérapies qui peuvent vous aider. Chacun de vous doit trouver celle qui lui convient en fonction de son histoire et de ses besoins.

 

Un critère important est de trouver une activité qui vous aide à vous détendre, à gérer votre stress et à retrouver du temps pour vous. Ce sera la base qui vous permettra de gérer le reste plus facilement, en combinant cette activité avec une méthode ou une thérapie plus spécifique si besoin.

 

Vous pourriez donc par exemple vous mettre à la méditation. C’est quelque chose d’extrêmement bénéfique et dont on voit rapidement les résultats.

 

Vous pourriez aussi vous mettre à une activité artistique, comme le dessin ou la peinture. Ce sont de beaux moyens de revenir en contact avec son être et l’instant présent.

 

Je vous parlais au début de cet article de ma méthode secrète… En fait, c’est une activité très simple, gratuite, que vous savez tous faire…

 

Ma méthode secrète pour prendre soin de moi

Le lecture ! – Photo de Mysticsartdesign

La lecture ! Ah oui ? Ben oui. Je vous explique.

 

Depuis mon accident, je me suis mise à étudier la bibliothérapie.

 

La quoi ??

 

La bibliothérapie, c’est simplement l’art d’utiliser les livres et les bienfaits de la lecture pour prendre soin de soi.

 

Je me suis mise à lire, ou plutôt remise à lire car j’ai été une grande lectrice dans mon enfance. Et j’ai utilisé cette lecture pour prendre soin de mon esprit, tout en prenant soin de mon corps par le Jeûne intermittent.

 

Comment la lecture prend soin de nous : la bibliothérapie

Vous pourriez légitimement vous demander comment la lecture peut nous aider à prendre soin de notre esprit. Voilà quelques pistes.

 

La lecture diminue le stress

Un étude menée en Angleterre a comparé plusieurs activités : lecture de roman, de magazine, écoute de musique, promenade et petite pause autour d’une tasse de thé (eh oui, c’est une étude anglaise !).

Le niveau de stress des participants a été mesuré grâce à leurs pulsations cardiaques et à leur niveau de tension musculaire. Les résultats ont montré que la lecture de roman était l’activité la plus efficace pour diminuer le stress : 6 minutes de lecture diminue le stress de 68%, c’est énorme !

 

La lecture vous aide à revenir à vous-mêmes

Dans notre monde hyper connecté où nous sommes sollicités de toutes parts, nous avons perdu l’habitude de nous retrouver juste avec nous-mêmes, sans téléphone portable. Et nous vivons au rythme de la technologie, bien plus rapide que l’être humain.

Lire nous permet de retrouver un rythme “humain” : le contact avec notre respiration qui s’apaise en lisant, le rythme de nos yeux sur la page (essayer de lire à toute vitesse, vous arrêterez rapidement !), le rythme des pages qui se tournent. En réalité, lire est une sorte de méditation. Il a d’ailleurs été montré que les zones du cerveau activées par ces deux activités étaient similaires.

En plus de son effet antistress, la lecture nous aide donc à nous recentrer sur nous-mêmes et sur l’instant présent.

 

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Les attitudes

La lecture vous aide à comprendre vos émotions

Comprendre ses émotions-Photo de Mysticsartdesign

Troisième bienfait de la lecture : elle nous aide à nous comprendre, et en particulier à comprendre nos émotions et celles des autres.

C’est la puissance de la littérature de fiction : nous suivons les aventures de personnages fictifs mais nous traversons avec eux tout ce qu’ils vivent. En effet, des études scientifiques ont montré que lire quelque chose ou le vivre soi-même activait les mêmes zones du cerveau. En lisant, notre cerveau enregistre les événements presque comme si nous les vivions nous-mêmes !

Face à une situation, les personnages du roman agiront peut-être de manière différente de ce que nous aurions fait. Ils rencontrent des situations qui nous sont inconnues, etc. La lecture enrichit donc notre capacité à comprendre le monde, les autres et les émotions. Nous sommes davantage capable d’empathie envers nous-mêmes et les autres.

 

Une invitation à prendre soin de votre esprit

Vous l’aurez donc compris, le but de cet article est de vous encourager à prendre soin de vous. Pas uniquement de votre aspect physique, mais également de votre aspect mental.

 

Une des activités à votre disposition pour le faire est la lecture.

L’idée vous parle ?

Je vous propose un petit guide à télécharger gratuitement dans lequel je vous montre 7 étapes pour utiliser la lecture pour prendre soin de vous. Pour le télécharger, cliquez ici.

 

Et la lecture de livres documentaires ?

Jusque-là, je vous ai surtout parlé de la lecture de fiction. Mais bien sûr, lire des livres documentaires peut être également très bénéfique ! Un livre sur le Jeûne intermittent comme par exemple “Le jeûne une nouvelle thérapie?” de Thierry de Lestrade” ou “Le pouvoir du jeûne” de Yéléna C. Kentish, sur la nutrition ou la santé en général comme par exemple “L’enquête Campbell” de T. Colin Campbell et Thomas M. Campbell, ou sur tout autre sujet lié à votre cheminement, peut vous apporter des clés essentielles dans votre réussite.

 

Un petit exemple personnel en guise d’illustration :

Le livre “Maigrir sans régime” de Jean-Philippe Zermatti a été un tournant dans ma relation à la nourriture. Bien avant que je rencontre le Jeûne intermittent, cette lecture m’a permis de prendre conscience des mécanismes néfastes que mon esprit avait mis en place au sujet de la nourriture. Grâce à cela, j’ai pu débuter le long chemin consistant à m’en défaire !

 

Bonne lecture !

N’oubliez pas qu’il est également possible de lire sur liseuse électronique si le livre papier vous semble encombrant. Et qu’il existe des livres audio à écouter pour les réfractaires à la lecture !

Je vous souhaite donc une bonne lecture. Et surtout, prenez soin de vous !

 

Dites-moi dans les commentaires de cet article : êtes-vous de grands lecteurs ? Utilisez-vous déjà la lecture pour vous prendre soin de vous ?

 

PS : dans cet article, j’ai inséré quelques liens vers des articles complémentaires. Si vous désirez en savoir plus sur la bibliothérapie ou les bienfaits de la lecture, visitez ces liens ou rendez-vous sur le site https://bibliotherapie-suisse.ch

 

2 commentaires sur “Comment prendre soin de son mental durant le jeûne intermittent : La méthode”

  1. Hello Gabriel,
    Super article sur le mental, le jeûne intermittent et les effets de la lecture ! C’est chouette de recommander ces livres sur le jeûne+ L’enquête Campbell (je les ai tous). C’est tout à fait, tu le sais, le discours que je tiens aussi sur mon propre blog. Les grands esprits des gens conscients de rencontrent !
    Bravo pour ton travail Gabriel, et pour tes visites sur mon blog, je lis tes articles et je te suis aussi 😉
    Bises,
    Claire
    De https://recettes-minceur-bonheur.com

    1. Bonjour Claire,
      Oui je suis content que l’on partage le même avis.
      Cet article est un article Invité, il a été écrit par Aline.
      Son blog: https://bibliotherapie-suisse.ch
      C’est vrai qu’elle traite son sujet super bien et en plus c’est une Jeûneuse donc elle sait de quoi elle parle. Du coup son article est très apprécié par la communauté des jeûneurs et jeûneuses 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.