Commencer son premier jeûne intermittent

Comment commencer le premier jeûne intermittent

Je fais du jeûne intermittent de plus en plus fréquemment depuis maintenant 9 mois.

Je peux même dire que je le fais maintenant pratiquement tous les jours depuis 3 mois sans difficulté et j’y trouve du plaisir, particulièrement pour l’énergie que cela m’apporte et une lucidité que je n’avais pas avant.

J’aimerais vous raconter comment j’ai commencé et comment je m’y prendrai si c’était à refaire, histoire de gagner du temps, de respecter mon corps , mes envies , d’avoir du plaisir et surtout pour que cela soit plus facile.

Première étape, la prise de décision

Oui c’est important de prendre sa décision et de se fixer un jour précis pour se préparer psychologiquement à ce changement vis à vis de son corps.

Idéalement c’est bien de choisir un jour tranquilou , Un dimanche par exemple ou un jour avec pas trop de choses à faire dans la matinée. Evitez de choisir un jour où vous allez faire un marathon, ou le premier jour de la semaine de reprise du travail. Evitez aussi les jours de changement comme un premier jour de vacances ou un jour inhabituel comme un jour férié en plein milieu de la semaine.

C’est bien d’avoir en tête que le temps de micro-jeûne dure au minimum 16h entre la fin du repas du soir et le début du repas suivant.

Généralement entre le repas du soir et le petit déjeuner il s’écoule 12h il vous restera donc à tenir 4h de plus.

C’est important de choisir ce jour une ou deux semaines avant, pas un jour avant, votre entourage ne comprendrait pas.Ni six mois avant , vous riquez de ne plus avoir envie quand je jour arrivera.

Prévenir son entourage.

Parlez avec son entourage proche de votre envie de tester le jeûne par intermittence ou le micro-jeûne juste un jour pour voir. Que c’est un test. C’est important de prévenir car le jeûne intermittent ne fait pas encore partie de nos moeurs et dans notre culture le fait de ne pas manger fait peur. Il faut donc mesurer autour de nous comment ses proches réagissent à cette idée.

Par exemple, c’est bien de partager des articles sur le sujet ou des vidéos. Cela permet de rassurer et de montrer que ce n’est pas dangereux et même bien au contraire. (voir article Les bienfaits du micro-jeûne).

Je vous déconseille d’en parler avec les personnes qui n’auront pas à partager votre petit déjeuner de micro-jeûne, je parle avec expérience pour l’avoir partager à mon travail, totalement inutile et décourageant.

Gérer son jeûne intermittent

Pendant votre jeûne intermittent, c’est important de boire de l’eau , une boisson chaude, tisane , thé , ou café (à volonté). le plus important c’est que la boisson vous apporte zéro calorie.

Vous pouvez vous asseoir avec vos proches au petit déjeuner, c’est même recommandé. C’est important de ne pas couper le lien familial. Une fois à table vous allez développer une lucidité de ce qui se passe autour de la table très agréable (voir article comment passer à table en période de jeûne).

 

Faire un essai un jour

Quand vous commencez un jeune intermittent pour la première fois, faire l’essai pour une seul journée, vous en tirerez des conclusions plus tard pour la suite et surtout l’effort à fournir n’est que d’une journée. Il faut aussi savoir que c’est la première journée qui est généralement la plus dure.

Avoir mis en place une stratégie de repli

Quand vous commencez pour la première fois, le premier jour vous allez avoir faim le matin du petit déjeuner, c’est bien de tenir le coup, mais si cela devient trop dur , c’est important de faire une petite pause dans votre micro-jeûne. Le but n’étant pas de vous dégouter mais plutôt d’être en mesure de pouvoir recommencer un autre jour, Cela doit rester un moment de plaisir.

Vous faites ce qu’on pourrait appeler une petite pause en mangeant quelque chose , juste un petit quelquechose pour enlever la faim qui vous envahit ou la peur qui vous assahit.

il ne s’agit pas d’aller s’empiffrer , non il suffit simplement par exemple de manger une banane pour calmer la faim et de continuer sa matinée jusqu’au repas du midi.

Si vous n’aimez pas les bananes, un autre fruit fera très bien l’affaire.

 

Faire un bilan

Une fois que vous passez à table le midi, reprenez votre journée normalement.

Le soir, avant d’aller vous coucher, revenez sur ce jeûne intermittent, prenez un papier et un stylo par exemple et notez tout ce que vous avez ressenti pendant le micro-jeûne .Points positifs et négatifs. Ce qui vous permettra d’identifier si cette expérience vous a plu. Quels sont les difficultés que vous avez rencontrés et les moments agréables et de plaisir.

Y aura t il un deuxième jour?

Une fois votre bilan effectuez, vous avez trois solutions.

Soit ce n’est pas pour vous et vous ne voulez plus en entendre parler, soit vous avez trouvé l’expérience intéressante, vous la renouvelez plus tard. soit vous avez trouvé l’expérience intéressante et elle vous a apporté  ou vous sentez qu’elle peut vous apporter des bienfaits durables dans votre vie et vous avez donc envie de recommencer.

Dans le troisième cas vous devez décider quand recommencer. Je vous conseille de refaire l’expérience le lendemain.

 

Deux cas de figure s’offrent à vous.

 

Premier cas:

Vous avez réussi à tenir 16h sans aucune interruption et là vous pouvez continuer le lendemain direct

Vous avez réussi à tenir en mangeant un fruit dans la période de 16h de jeûne , dans ce cas là notez le moment où vous avez mangé votre fruit. Le lendemain ou la fois où vous recommencez essayer de manger ce fruit au plus tôt à la même heure et au mieux plus tard.. Ainsi, si vous renouvelez cette journée, vous allez vous retrouver au fur et à mesure à l’heure du midi sans avoir mangé ce fruit.

Conclusion:

Bravo!

Vous avez fait le plus dur , essayer de faire un jeûne intermittent.

Un autre Bravo? si vous avez réussi à arriver jusqu’à l’heure du repas de midi sans craquer ou vous jeter sur la nourriture avant.

Je tiens à vous dire que de toute façon le plus difficile dans cette expérience ce n’est pas le micro-jeûne mais de prendre la décision de faire un premier jour de jeûne intermittent. Ensuite un peu moins difficile les dires de votre entourage plus ou moins proche et en troisième position c’est le fait de pratiquer le micro-jeûne en lui même.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

2 commentaires sur “Comment commencer le premier jeûne intermittent”

  1. salut , cher ami bloggeur :
    Je viens de lire votre article , très passionnant ce n’est as dit que je n’essaye pas un jour , faut que j’y réfléchisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.