jeûne hydrique intermittent

Le jeûne hydrique

Le jeûne hydrique qu’est ce que c’est?

Le jeûne hydrique est un jeûne dans lequel on se donne le droit de boire seulement de l’eau pendant la période de jeûne.

Si vous faites un jeûne de 3 jours et bien pendant ces trois jours vous buvez juste de l’eau.

Comment se pratique le jeûne hydrique

Le jeûne hydrique se pratique sous plusieurs formes. Je vais vous en parler ci-dessous en essayant de rester le plus simple possible.

Comment se pratique le jeûne hydrique-Photo de pxhere

Le jeûne hydrique intermittent

On peut l’utiliser pendant un jeûne intermittent. Le jeûne intermittent est un jeûne que l’on fait sur une période donnée par intermittence. Avec une période de jeûne et une période d’alimentation sur 24 heures. Comme par exemple le 16/8 ou sur une semaine avec le 5/2.

Le jeûne hydrique intermittent comme mode de vie

La période peut être indéterminée ou déterminée. De plus en plus de personnes optent pour un mode de vie en jeûne intermittent. Dans ce cas là on dit que la période de ce jeûne intermittent est indéterminée.ça va? je ne vous ai pas perdu? lol

Le jeûne hydrique intermittent pour une période donnée

On peut aussi faire un jeûne hydrique intermittent pendant une période donnée. Puis passer à une autre forme de jeûne comme par exemple une monodiète. Elle accepte en plus de l’eau et un aliment comme la banane. Cela veut dire que l’on boit de l’eau et on mange des bananes pendant le temps de la diète.

Monodiète de pomme-
Desertrose7

Une monodiète n’est pas un mode de vie, mais peut être ajouté à un jeûne intermittent. On ne peut pas faire de jeûne intermittent et utiliser la période d’alimentation en période de monodiète comme un mode de vie. Le corps ne tiendrait qu’un temps. Mais on peut faire du jeûne intermittent et utiliser la période de jeûne en monodiète.

mais peut être ajouté à un jeûne intermittent. On ne peut pas faire de jeûne intermittent et utiliser la période d’alimentation en période de monodiète comme un mode de vie. Le corps ne tiendrait qu’un temps. Mais on peut faire du jeûne intermittent et utiliser la période de jeûne en monodiète.

Exemple en 16/8 les 16 heures de jeûne sont remplacé par la monodiète et les 8 heures d’alimentation sont remplacé par une alimentation normale.

Chacun son propre jeûne hydrique intermittent

Il y a donc plusieurs formes de jeûnes hydriques à l’intérieur du jeûne intermittent. Tout l’art est de trouver lequel vous correspond le mieux par rapport  à vos ressentis. Les ressentis de votre corps, vos peurs jouent un rôle important dans ce que l’on est capable de supporter psychologiquement.

De plus ces paramètres changent pendant la pratique du jeûne intermittent ce qui fait que vos capacités évoluent en fonction du temps . Elles changent aussi car les réflexes de votre corps face à votre alimentation évoluent aussi. Votre métabolisme devient plus résistant. Votre système digestif s’adapte mieux à ce que vous ingurgitez, puisqu’il a des temps de pause plus important.

C’est un peu comme un coureur qui cours ses 10 km tous les deux jours et un deuxième coureur qui en fait une, toute les semaines. Le deuxième coureur sera forcément plus en forme pour gérer chacune de ses courses. Alors que le premier devra courir chaque marathon avec seulement 2 jours pour reposer son corps. Il y arrivera aussi mais ses performances ne seront pas très impressionnantes.

Notre système digestif fonctionne de la même façon. Plus on mange souvent et plus notre système digestif fait son boulot digestif , mais il le fait mal.

Exemple:

Personnellement si vous me lisez souvent vous savez que j’aime le fromage et plus particulièrement le fromage fondu. Avant que je fasse du jeûne intermittent je mangeais donc des raclettes plein de fromages. Miam miam. Si je n’avais pas un, voire plusieurs cachets de bicarbonate de soude à avaler après le repas.

Avant c’était compliqué

La digestion était tellement difficile que je dormais très peu pendant la nuit. J’avais des ballonnements toute la nuit, des remontées. Enfin bref , je ne vais pas vous faire un dessin mais c’était la totale pendant au moins douze heures. Je me disais la prochaine fois je mangerai moins.

Insomnie, je dors mal-
Arman Dzaferagic

Et après si je n’avais pas un voire plusieurs cachets de bicarbonate de soude à avaler après et pendant le repas. La digestion était tellement difficile que je dormais très peu pendant la nuit. J’avais des ballonnements toute la nuit, des remontées. Enfin bref , je ne vais pas vous faire un dessin mais c’était la totale pendant au moins douze heures. Je me disais la prochaine fois je mangerai moins.

J’en mangeais de moins en moins. Et avec le temps mon corps fonctionnait de moins en moins bien. Jusqu’au jour où j’ai décidé de ne plus manger de raclette. C’était trop douloureux et le bicarbonate de soude n’était pas suffisant. J’étais arrivé à un point où même un big mac était difficile à digérer.

Maintenant c’est tout simple

Quand j’ai commencé le jeûne intermittent particulièrement en 23/1. C’est à dire que j’ai proposé de vrai pause à mon système digestif. Je me suis remis à pouvoir manger du fromage en grosse quantité.

Et là dernièrement j’ai fait une fondue savoyarde, je n’en avais plus mangé depuis plus de 6 ans. Et bien elle est passée comme une lettre à la poste 🙂

Le système digestif a besoin de pause plus importante pour qu’il soit plus performant.

Bon enfin là je suis plutôt en train de vous vendre les bienfaits du jeûne intermittent 😉

Le jeûne hydrique intermittent pour perdre du poids

Le jeûne hydrique intermittent est la méthode la plus employée pour perdre du poids puisque l’eau n’est pas un macro nutriment.

Il permet quand même d’ingurgiter un élément même pendant la période de jeûne. Ce qui est rassurant pour la personne qui le pratique en contradiction avec un jeune sec intermittent. Si vous voulez en savoir plus sur le jeûne sec , c’est ici que cela se passe 🙂

Et bien sûr cela reste un extraordinaire moyen de perdre du poids. J’en parle dans ce podcast si vous voulez écoutez ce que je raconte 😉

Le jeûne hydrique long

C’est un jeûne toujours composé d’eau comme son nom l’indique. Mais pendant une période de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines.

Le jeûne hydrique long comme mode de vie

Le jeûne hydrique long est aussi un mode de vie mais comme c’est un jeûne qui dure pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines. I faut reprendre son alimentation normalement au bout d’un moment. Je dis que c’est un mode de vie car les personnes qui le pratiquent, le font généralement une ou 2 fois par an. Généralement quand on commence et que l’on ressent les bienfaits , on incorpore ces périodes de jeûne long dans notre vie.

Les différents étapes du jeûne hydrique long

D’après le docteur Youri Nikoleïev, ces phases sont au nombre de cinq.

L’utilité d’un jeûne hydrique long est utile pour désintoxiquer son corps, il comporte plusieurs phases.

Phase 1

Elle se passe pendant les 3 premiers jours. C’est la phase pendant laquelle on a faim. Le corps et l’esprit n’étant encore pas habitué à ne plus manger , le fait de ne pas manger revient en permanence dans sa tête.

Si vous jeûnez pour la première fois , vous aurez mal a la tête. C’est l’adaptation au corps et plus précisément votre foie pour apprendre à fabriquer du glycogène pour votre cerveau. C’est aussi la phase où vous êtes excités car c’est tout nouveau.

Phase 2

C’est la phase de la crise acidose, votre faim se calme. Des douleurs peuvent apparaitre dans votre corps. Votre langue change de couleur, généralement elle est blanche. C’est le corps qui commence sa désintoxication. Pas de panique, c’est normal. La langue blanche c’est la désintoxification du foie. Les douleurs dans le corps sont les signes que le corps se désintoxe là où vous avez mal. Cette période peut commencer au troisième jour et dure entre 1 et 3 jours.

Douleurs-
HansMartinPaul

Phase 3

C’est la phase ou l’on se sent bien, Il y a un équilibre. A partir du 10ème jour le corps perd moins de poids, environ 300 grammes par jour.

Si vous poussez un peu plus loin votre jeûne. Vous pouvez avoir une autre crise d’acidose entre le 15ème et le 25ème jour. Elle sera moins puissante.

Votre langue retrouvera petit à petit sa couleur d’origine.

RQ: Cette phase reste relativement vague comparée au jeûne sec

Phase4

Comment savoir si c’est le bon moment de la rupture de votre jeûne, c’est un moment important. Généralement vous le sentez, car vous vous remettez à avoir faim. Ca veut dire que c’est le bon moment pour se réalimenter. Et surtout que votre corps arrive à une période, où il a un besoin vital de réalimentation. Pour cela il vous faut réintroduire la nourriture petit à petit. La paroie de votre estomac est plus fine et votre système digestif c’est mis sur “off” depuis plus ou mois longtemps.

Il vous faut donc enclencher le dispositif digestif de votre corps, cela prend un certain temps. Il faut prendre son temps pour ne pas avoir de complication. La paroie de votre estomac est fine et que les sucs gastriques vont se réenclencher cela peut provoquer des occlusions intestinales. Il faut donc laisser le temps à votre estomac de retrouver une épaisseur correcte. S’alimenter avec des aliments facilement digérables.

Phase 5

Se réalimenter correctement, c’est bien de commencer comme je le disais plus haut par des aliments simples à ingurgiter, à digérer comme des légumes crus ou des fruits, des jus, des soupes. On dit qu’il faut la moitié du temps du jeûne pour que le corps se réadapte à son alimentation.

Les principes du jeûne hydrique long

Certaines personnes préconise un repos important , d’autres encouragent à marcher ou faire du sport, D’autres préconisent les lavements avant de commencer alors que certains n’en voient pas l’utilité. Tout cela varie en fonction des époques , car le jeûne ne date pas d’hier. et puis des ressentis de chacun .Comme herbert Shelton ou encore Arnold Ehret.

Comme Henry Tanner avec son histoire de ses 40 jours de jeûne en 1877 que raconte Thierry de Lestrade dans son livre:

Le jeûne, une nouvelle thérapie?

Le jeûne hydrique comme introduction au jeûne sec

Jeûne sec-phere

Il est aussi une introduction au jeûne sec, en effet quand on commence un jeûne sec long c’est important de ne pas se lancer directement. C’est bien de faire une période d’adaptation pour le corps mais aussi pour l’esprit.

Dans ces cas là on peut commencer par une période de jeûne hydrique.

Pratique du jeûne intermittent par intermittence

Personnellement je m’y suis pris comme cela pour découvrir le jeûne intermittent, j’ai pratiqué le jeûne hydrique intermittent et long pendant un an en augmentant les périodes. J’ai fait du jeûne intermittent de temps en temps pendant les 6 premiers mois puis je me suis lancé dans des jeûnes longs hydriques pour essayer, ma curiosité fait que j’aime bien essayer ce qui est nouveau pour moi, pour me faire une idée de ce qu’il s’agit, comment ça fonctionne et ce que cela peut m’apporter . Je lis sur le sujet mais nous ne réagissons tous pas de la même façon, c’est pour ça que c’est bien d’essayer, bon enfin je m’égare un peu la lol.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Comment perdre du poids alors que vous n’y arrivez pas

Pratique du jeûne hydrique intermittent

Donc après avoir fait deux jeûnes longs hydriques espacés de 3 mois. Je me suis lancé pendant les 3 autres mois dans le jeûne hydrique intermittent en 16/8 et 23/1. Ces deux jeûnes hydriques intermittents sont basés sur une période de 24 heures . Le premier c’est un jeûne de 16 heures et 8 heures d’alimentation et le second c’est un jeûne de 23 heures et 1 heures d’alimentation, autrement dit un repas par jour.

Pratique du jeûne sec intermittent

Au bout de cette période j’ai commencé à expérimenter des jeûnes secs intermittents en 16/8, puis rapidement en 23/1. Puis sur deux jours . ce qui donne des jeûnes secs en 40/8 la période de jeûne sec étant de 40 heures. puis sur 3 jours en 64/8.

Cette méthode m’est propre. Ce qu’elle a de bien c’est que je prends mon temps pour que mon corps s’adapte et donc je ne ressens pas la faim. C’est aussi ma méthode pour perdre du poids. Au jour d’aujourd’hui je suis repassé en 16/8 hydrique.

Toute cette démonstration m’a permis de vous montrer que j’ai utilisé le jeûne hydrique comme introduction pour arriver à faire du jeûne sec. Pour apprendre à faire du jeûne et ne pas passer au jeûne sec directement qui est une méthode de jeûne beaucoup plus drastique et violente quand on y vient tout de suite.

Le jeûne mixte

Qu’est ce que le jeûne mixte et que vient faire le jeûne hydrique dans cette histoire? Et bien le jeûne mixte c’est quand on passe d’un jeûne à l’autre pendant sa période de jeûne. Elle est utilisé dans le jeûne intermittent ainsi que dans le jeûne long.

C’est que vous passez d’un jeûne sec à un jeûne hydrique puis à nouveau en jeûne sec puis en monodiète etc. Tout ça pendant une période de jeûne. J’apprécie beaucoup cette façon de faire car je l’adapte en fonction de mon besoin et en écoutant mon corps. C’est une façon de faire particulièrement agréable quand on a l’habitude du jeûne.

L’eau dans le jeûne hydrique

L’eau

l’eau- pxhere

L’eau dans le jeûne hydrique est tout bonnement la seule chose que vous vous autorisez à ingurgiter 24 heures sur 24.

L’eau n’a pas de goût, pas d’odeur, pas de couleur. Elle est inodore, incolore et insipide, pour parler comme les pros. 😉

Le rôle de l’eau

Quand vous commencez un jeûne long , vous aurez tendance à en boire beaucoup pour essayer de compenser votre faim, cela dure généralement les trois premiers jours puis après la faim se calme l’Autophagie et l’autolyse se mettent en place dans le corps.

L’autophagie, c’est le corps qui se nourrit de l’intérieur l’autolyse c’est la transformation de partie du corps pas utile pour nourrir le corps. Il y a le troisième terme qui est l’apoptose, c’est le “suicide” collectif des cellules pas ou peu utile et malade pour servir à nourrir le corps.

Voila quelques définitions importantes en cas de jeûne hydrique long.

Concernant le jeûne hydrique intermittent ,donc de plus petite durée. la faim se fait ressentir au début pendant les premières semaines et c’est dans ce moment là que c’est agréable de pouvoir boire de l’eau, se faire des tisanes, des infusions ou boire des boissons sans sucre bien entendu, ni ajout de lait.

Mais le rôle de l’eau au début est avant tout de calmer la faim. Car vous découvrirez que dans le jeûne sec le corps est capable de produire de l’eau et que cela accélère même la perte de poids. (attention c’est redoutable ) lol

Les boissons chaudes

Dans le jeûne hydrique, les boissons chaudes sont importantes. Comme je l’ai dis plus haut leur rôle est de calmer la faim, d’avoir quelque chose à avaler pendant le jeûne.

Elle rappelle le repas

La particularité des boissons chaudes c’est que l’on va les boire doucement parce qu’elles sont chaudes  et donc le temps de boire sa boisson chaude prend du temps, le temps d’un repas. ce qui permet par exemple après avoir eu un peu d’entraînement de participer au repas familial avec sa boisson chaude. J’en parle dans cet article si vous voulez comprendre .

Elles sont sources de chaleur pendant le jeûne hydrique

Les boissons chaudes sont aussi recommandées pour minimiser la quantité de consommation du corps calorique qu’il a besoin pour ingurgiter le liquide et le mettre à la bonne température.

En jeûne hydrique long et intermittent on peut vite avoir froid. C’est pour cela aussi que la consommation de boisson chaude peut apporter un réconfort, une source de chaleur extérieure.

Une variété de boissons chaudes

Boissons chaudes

Les boissons chaudes apportent une variété importante d’infusions, de goûts différents dans la bouche, de saveur parfois même étonnante comme par exemple une infusion aux orties et au gingembre (c’est une de mes préférées) 🙂

Chaque infusion  a des vertus différentes qui peuvent vous aider pendant votre période de jeûne hydrique. Comme par exemple plus haut l’ortie qui aide à la désintoxication  et aux soutiens des reins, et pleins d’autres bienfaits. vous pouvez en trouver 9 dans cet article

Les boissons froides

C’est moins connues car cela prends plus de temps , mais vous pouvez aussi faire vos infusions à l’eau froide, il y a des avantages et des inconvénients.

Par exemple une infusion à l’eau froide va prendre plus de temps pour que la plante infuse, il faut compter plusieurs heures, ça demande donc plus de patience et de l’anticipation. Les avantages sont que vous pouvez faire une infusion avec de l’eau gazeuse par exemple. Que ça désaltère plus particulièrement quand il fait très chaud.

Personnellement j’aime bien faire des infusions froide l’été avec de l’eau gazeuse, ça prend un peu de temps mais en période de jeûne hydrique c’est particulièrement bien et à table tout le monde en profite même les non jeûneurs.

Les boissons avec de la caféine, théine (voir ma vidéo sur les excitants)

Les boissons excitantes ne sont pas forcément conseillées, mais bien souvent nous avons des habitudes qui font que l’on a du mal à s’en passer. Dans ce cas, mieux vaut se lancer dans un jeûne hydrique en buvant une boisson comme du café, du thé régulièrement sans sucre ou en tous les cas les doses habituelles que l’on prenait quand vous ne faisiez pas de jeûne. Plutôt que de ne pas faire de jeûne du tout sous prétexte qu’on ne peut pas se passer de caféine ou de théine.

Il faut savoir que le Café pour 100 ml de café cela donne entre 60 et 150 mg de caféine suivant la force du café. Pour le thé 100 ml de thé donne entre 20 et 40 mg de théine. Le thé est donc beaucoup moins fort.

Avec le temps le jeûne étant un “excitant” du corps avec le regain d’énergie de vitalité qui arrive en période de jeûne hydrique et même en période de jeûne hydrique intermittente , vous ressentez moins le besoin de café ou de thé. C’est du vécu 😉

vous allez donc en avoir de moins en moins envie, enfin si cela vous fait comme avec moi 🙂

Vous retrouvez tout ça dans une vidéo que j’ai faite il y a un petit moment.

Le sport et le jeûne hydrique

Et le sport dans tout ça, me direz-vous?

Le sport reste une partie importante à faire pendant son jeûne pour plusieurs raisons

La première raison est simple. Le fait de ne plus du tout faire de sport risque quand même d’avoir un impact sur nos muscles et plus particulièrement sur notre cœur. Même si nous sécrétons plus d’adrénaline et de noradrénaline en période de jeûne ce qui protège la perte de muscle, il n’en reste pas moins que ceci risque quand même de diminuer en tout les cas de ne pas du tout se développer particulièrement si l’on reste alité pendant toute la journée.

Concernant le cœur, c’est un muscle qu’il faut entretenir et si pendant le jeûne on se met à plus du tout bouger on peut avoir un risque d’affaiblissement du cœur. On conseille donc de faire au moins de la marche à pieds.

La marche à pied en jeûne hydrique

Ce qui est particulièrement recommandé pendant un jeûne hydrique c’est la marche à pieds

La marche à pied permet d’augmenter son rythme cardiaque jusqu’à 100 ou 120 battements par minute suivant la vitesse à laquelle on marche, ce qui permet de bouger et de faire fonctionner son cœur à une vitesse supérieure à l’état de repos.Cela permet d’entretenir son coeur et puis cela procure aussi un effet méditatif qui permet de travailler sur soit de s’évader pendant la marche ce qui est bon pour l’esprit. Généralement c’est bien de marcher régulièrement pendant la semaine avec les possibilités qui s’offrent à vous.

C’est la même chose pour la musculature et en plus cela peut aider à prendre et augmenter sa masse musculaire.

La musculation et le jeûne hydrique

La musculation pendant le jeûne hydrique est utilisée par certains bodybuilders. Pendant le jeûne hydrique il se passe un certain nombre de choses dans notre corps qui favorisent notre corps à augmenter sa musculation.En effet pendant le jeûne notre corps sécrète plusieurs enzymes qui favorisent le sport, je vous invite à aller voir un de mes articles dans lequel j’en parle avec plus de détails.

Les sports d’endurances

Le jeûne hydrique est propice aussi à la course à pied, j’ai un ami Blogueur qui a fait spécialement un site sur ce sujet dont voici son lien.

Je vous invite à y faire un tour il explique comment il a augmenter ses performances en matière de jeûnes

Efforts physiques en tout genre avec le jeûne hydrique

-400 ans avant Jésus-Christ les guerriers Grecs avant de partir en guerre faisait un jeûne.

Le jeûne hydrique a tendance à stresser positivement notre corps ce qui nous permet de faire plus facilement des efforts.

Dans l’ancien temps nos ancêtres en avait conscience et l’utilisait aussi avant de partir à la chasse ou pour tout effort important.

On le voit souvent apparaître tout au long de notre histoire comme par exemple les samouraïs qui l’utilisaient aussi avant un combat.

Les athlètes grecs avant les Jeux Olympiques avant Jésus-Christ faisaient un jeûne pour être plus performants pendant les jeux Olympiques.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu:  Comment dormir quand il fait TROP CHAUD 19,5 astuces

Faire un jeûne hydrique

La préparation au jeûne hydrique

La préparation avant un jeûne hydrique est particulièrement importante surtout quand on a jamais fait de jeûne hydrique intermittent. Pourquoi? Tout simplement parce que notre corps ne sait pas aller puiser dans nos réserves internes. il ne se rappelle plus très bien ou elles sont et il lui faut un certain temps avant d’aller chercher dans nos graisses pour alimenter notre corps.

Quelques conseils avant de commencer un jeûne hydrique

Pendant ce temps là, vous avez mal à la tête car votre corps à du mal à alimenter votre cerveau. Car c’est bien lui qui consomme plus le glucose dans notre sang. Et comme il ne veut pas faire l’effort, il vous envoie des messages comme quoi vous avez très faim. Vous avez mal à la tête, vous êtes faible. Dans ce cas la, n’insistez pas , vous prenez un aliment type banane ou jus de fruits en attendant le prochain repas que vous vous êtes fixé . ça c’est bon pour le jeûne hydrique intermittent. Et vous recommencez le lendemain.

En ce qui concerne un jeûne hydrique long, c’est un peu plus compliqué. personnellement je préconise de faire quelques jeûnes hydriques intermittents avant de se lancer dans un jeûne hydrique long. Personnellement j’ai fait la bêtise de commencer par un jeûne hydrique long et bien le mal de tête a duré pendant les trois premiers jours et ne se calmait que lorsque je me couchais le soir. Cette xpérience n’a vraiment pas été une partie de plaisir et je ne vous le recommande pas.

Eviter le sucre et le pain.

Evitez le sucre et le pain-Pixnio

Quelques jours avant de commencer c’est bien, si c’est possible de diminuer le sucre et les sucres lents , cela favorise le passage en état de cétose qui peut être violent si vous êtes un gros consommateur de sucre et de féculent. qu’est ce que c’est que la cétose c’est le site de copains blogueurs qui sont plus spécialisés dans la perte de poids en provoquant cet état de cétose, mais celui ci intervient aussi en état de jeûne hydrique long puisque vous ne mangez plus.

Les huiles

Certaines personnes prônent en prévention la prise d’huile de ricin pour vider les intestins et pour la protection pendant toute la période de jeûne du système digestif et contre la constipation. Bien sûr ce n’est pas du tout utile pour faire un jeûne hydrique intermittent puisque vous allez manger régulièrement malgré tout. Personnellement je ne suis pas un adepte de cette méthode. Parce que je n’en ressens pas le besoin, mais je trouvais important de vous en parler.

Alimentation pendant le jeûne hydrique intermittent

Première phase du jeûne hydrique intermittent

Pendant le jeûne hydrique intermittent votre alimentation peut ou doit rester la même. Ce qui reste le plus simple au début. Vous allez avoir tendance à manger un peu plus pendant vos repas mais ne changer rien au debut.

Votre assiette sera peut être un peu plus pleine au bout de quelques jours. Vos envies de grignotage seront un peu plus présents pendant la période d’alimentation. Dans ce cas a,buvez de l’eau. Vous avez deux repas restez à deux repas. Si vraiment c’est insupportable alors mangez une banane ou un fruit et c’est tout. Ne prenez pas l’habitude tous les jours de faire ce petit encas. Simplement quand vous sentez que vous ne pouvez pas faire autrement. Avec le temps ce reflex disparaîtra. Vous trouverez un rythme de deux repas si vous choisissez le 16/8. qui vous fera mathématiquement perdre du poids.

Deuxième phase du jeûne hydrique intermittent et solutions possibles

Ensuite une fois que vous aurez trouvé votre rythme. Vous allez avoir la possibilité ou de perdre plus vite du poids en jouant sur deux paramètres. Votre alimentation et/ ou vos nombres de repas par jour en 23/1 par exemple ou en semaine.

Le maximum de perte de poids peut aller jusqu’à plus d’un 1 kg/ jour. Pour arriver à la perte de poids de 2 kg /jours en jeûne sec mais tout cela reste possible en perte de poids en mode que j’aime appeler “sprint”. C’est à dire pour un temps donné. Parfait pour les sportifs qui veulent changer de catégorie en judo, karaté boxe etc. Mais c’est un autre sujet que j’aborderai plus tard dans ce blog. Si vous m’en faites la demande dans les commentaires par exemple.

La perte de poids

perte de poids-
trunk

Ces pertes de poids sont valables pendant un temps donné. C’est à dire que vous ne pourrez pas perdre 1 à 2 kg / jour pendant plusieurs semaines. Pour deux raisons, la première votre corps s’adaptera à votre jeûne intermittent au bout d’une dizaine de jours. La deuxième qui me paraît être la plus importante. Pendant une perte de poids il y a une fatigue qui s’installe. Si vous devez perdre beaucoup c’est important de prendre un rythme de croisière. Ne dépassant pas 1 kg par semaine au risque d’avoir des complications.

Un conseil, si vous voulez partir dans une perte de poids importante il est impératif d’en parler à votre médecin. Je vous dis ça car je ne suis pas responsable des choix que vous ferez si cela se passe mal. Je ne fais que donner des conseils sur ce que j’ai pu constater au fil de mes défis. Vous pouvez les retrouver ici.

Les bienfaits du jeûne hydrique

Le jeûne est clairement un moyen de prendre soin de sa santé. Il augmente le métabolisme, fortifie le système digestif, diminue, voir supprime le diabète de type un et deux, augmente ses facultés cognitives.

Il est aussi favorable pour augmenter la masse musculaire puisque notre corps sécrète plus d’enzymes,  d’hormones comme l’adrénaline. Le jeûne hydrique permet de lutter contre le cancer. En effet plusieurs études ont montré qu’en période de chimiothérapie, celle ci est plus efficace en y ajoutant un jeûne.

Il permet aussi de diminuer le stress antioxidant et favorise la diminution des maladies chroniques.

Enfin bref, j’en parle avec plus de précisions dans ce Podcast .

Après le jeûne la reprise alimentaire

La reprise alimentaire après un jeûne hydrique intermittent ou long est la période que je préfère. Même si elle est un peu délicate.

Reprise en période de jeûne hydrique intermittent

Si vous étiez en 16/8 il n’y a pas de reprise alimentaire. Pourquoi je vous dis ça. Parce que généralement quand on commence un 16/8. On y prend goût et cela permet d’avoir une alimentation plus variée pendant les repas. Puisque pendant le repas vous pouvez manger plus.

Vous pouvez avoir une reprise alimentaire si vous étiez en 23/1 quoique certaines personnes gardent ce mode d’alimentation. Mais faire un repas par jour demande de faire un gros repas pour avoir son apport journalier en nourriture et en variété alimentaire de façon permanent ( viande, légumes, fruits, produit laitier, féculents, sucre).

En règle générale la reprise alimentaire est inexistante si vous faites du jeûne hydrique intermittent. Car la période de reprise alimentaire étant égale à la moitié du jeûne, elle sera donc négligeable.

Reprise alimentaire après un jeûne hydrique long

Comme je le disais plu haut. La règle de base est que la reprise alimentaire doit être égale à la moitié du temps du jeûne. C’est à dire que si vous jeûnez par exemple pendant 10 jours, vous devrez faire une réadaptation alimentaire d’une durée de 5 jours.

La reprise alimentaire en jeûne hydrique de 23/1 prends le temps de la moitié du temps du jeûne.

Comment reprendre après un jeûne hydrique long

Déjà votre reprise alimentaire doit être progressive. Vous devez commencer par quelque chose de très simple à digérer. l’idéal à mon sens est un jus de légume. en commençant le soir  pour laisser votre corps digérer et se réadapter pendant la nuit. Il faut savoir par exemple qu’en règle générale notre corps a plus de facilité à digérer des légumes crus que cuits.

soupe-
wowwandee

Vous allez me dire mais pourquoi des légumes, pourquoi pas un jus de fruit? Et bien c’est pour perdurer l’effet de cétose car dans un fruit vous avez plus de sucre que dans un légume. Mais le plus important quand même c’est d’écouter ce que vous avez envie de manger. Manger en petite quantité. Et très lentement.

En suite le second jour vous pouvez par exemple boire une soupe, toujours le soir. Toujours attention à prendre de petites quantités et à manger doucement.

Puis le troisième jours manger du “solide” comme par exemple crudités, légumes cuits.

Le quatrième jour faire un repas le midi et un autre le soir avec crudités, fruits et légumes cuits en y incorporant des produits laitiers par exemple. Continuer à manger lentement et faites attention aux quantités.

Et le dernier jour, vous pouvez prendre deux repas en y ajoutant des légumineux, de la viande le soir et des féculents. attention aux quantités.

La peur de sortir de sa zone de confort

C’est une expérience qui peut  faire peur au premier abord car notre éducation et nos croyances font que nous ne sommes pas en capacité de sauter un repas. Les premières fois c’est vrai que même physiquement cela peut être un peu dur mais rapidement on ressent les bienfaits. On les ressent dès le premier petit déjeuner supprimé. Et aussi dès le début la balance nous montre une perte de poids significative.

Le sujet de la peur est un sujet important. J’en parle dans deux articles que je vous propose ici :

Comment gérer la peur face au jeûne intermittent

Et je l’aborde aussi ici:

Les plus grand mythes du jeûne intermittent

Lancez vous maintenant

Je vous propose de vous lancer demain matin. Juste une fois pour voir ce que vous ressentez dans la journée.

Par exemple un dimanche?C’est un jour plus serein et plus calme ou un autre jour selon vos rythmes professionnelles entre autre. Propice pour faire ce genre d’expérience et voir comment votre corps, votre esprit, votre entourage réagit à cette nouvelle expérience.

De plus n’hésitez pas à me poser vos questions, j’y répondrai en vidéo sur ma chaîne avec grand plaisir 🙂

Quelque articles supplémentaires pour mieux appréhender le sujet et se lancer

Comment j’ai fait mon premier jeûne Intermittent

Vous pouvez lire aussi Comment passer à table en période de jeûne

Comment commencer le premier jeûne intermittent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.